A la uneFaits Divers

ALÈS Bijoutière braquée : « Je n’ai pas eu le temps d’avoir peur »

Jeanne-Corinne Debuy, la gérante de la bijouterie Debuy à Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Jeanne-Corinne Debuy, la gérante de la bijouterie Debuy à Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Ce matin, deux individus armés d'un fusil ont tenté de braquer la bijouterie Boyer située avenue Grand'Rue à Alès. Ne parvenant pas à casser la vitrine qui protège les joyaux, ils sont repartis les mains vides. Jeanne-Corinne Debuy, gérante du magasin, raconte l'épisode.

Il est un peu plus de 10 heures ce matin lorsque deux malfrats, "casqués et armés", pénètrent dans la bijouterie de Jeanne-Corinne Debuy. A ce moment-là, la gérante du magasin est avec une employée et un ami. "Ils sont entrés, ont pointé le fusil sur nous et m'ont dit : on vient pour un braquage. J'allais les gazer avec une bombe lacrymo mais ils m'ont devancé. J'ai quand même eu le temps d'appuyer sur le 'bouton panique', qui appelle directement Police", raconte la patronne de la boutique. Tout se passe en mois de deux minutes. Les braqueurs cassent un miroir collé derrière une vitrine, mais celle-ci ne cède pas. Dans la panique, ils repartent alors les mains vides.

"J'ai pas eu le temps d'avoir peur. Puis finalement, ils ont rien pris, c'est le principal", confie la gérante, qui garde son sang-froid. "J'ai travaillé toute ma vie et quand on voit deux bons à rien qui viennent vous voulez tout ce que vous avez, je suis pas d'accord. Quitte à me faire tuer, je ne me serais pas laissée faire !" renchérit-elle. Le magasin, embué de gaz lacrymogène, a été fermé cet après-midi. Jeanne-Corinne Debuy a déposé plainte au Commissariat de Police. Elle prévoit désormais d'installer un fumigène dans sa boutique. Les deux malfaiteurs, quant à eux, sont toujours en fuite. L'enquête à été confiée à l'antenne de la Police judiciaire à Nîmes.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité