ActualitésEconomie

MARGUERITTES Un Cluster Village pour promouvoir le terroir

Pose de la première pierre du Cluster Village à marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Pose de la première pierre du Cluster Village à marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce mardi matin, les principaux élus du département ont posé la première pierre du Cluster "Village de l'apprentissage" à Marguerittes. À l'horizon 2016, 340 apprentis supplémentaires seront ainsi accueillis.

Une première pierre pour amorcer la création de deux bâtiments au sein desquelles le territoire tiendra une place de choix. Pour le président de la CCI de Nîmes, Henry Douai, "Ce projet d'avenir est structurant pour notre territoire. Nous voulons en faire un lieu d'échange et de rencontre pour les professionnels du tourisme et de l'agroalimentaire, les restaurateurs et les agriculteurs." Le Cluster s'annonce comme une plateforme d'innovation dans le but de rapprocher les CFA des entreprises locales. Cette revalorisation globale de l'apprentissage, symbole d'une volonté de logique territoriale, devrait permettre à chaque département de relier l'économie et le savoir-faire à local aux formations proposés. Sécurisation alimentaire, utilisation des produits "militants du goût" et "Sud de France", telles sont les orientations prisent afin de respecter les thématiques de la santé et de longévité.

Pose de la première pierre du CLuster Village à marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Pose de la première pierre du CLuster Village à marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

"La culture bio, dans notre département, est une référence nationale" s'est exprimé Jean Denat. L'actuel président du Conseil général a tenu un discours sur l'éducation et l'intégration, "Dans ce pays, c'est un devoir de remettre les choses à l'endroit. Il faut faire face à la concurrence avec nos atouts liés au terroir." Damien Alary, de son côté, s'est longuement adressé aux jeunes apprentis présent dans la salle. "Quand je vois ces jeunes garçons avec leurs yeux pétillants, je suis fier d'être président de cette région" s'est-il exprimé et a par ailleurs annoncé vouloir afficher les valeurs de la République sur les murs des établissements scolaires, Liberté, Égalité, Fraternité, "les trois marches du Perron suprêmes." a t-il ajouté, citant Victor Hugo.

"Le Languedoc-Roussillon a pris de l'avance" Pierre de Bousquet

Les élus prennent la pause avec les apprentis du CFA de Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les élus prennent la pause avec les apprentis du CFA de Marguerittes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Et les moyens techniques et financiers ont été mobilisés. 2 720 m² entre le site de la Maison de la Garrigue et le site actuel du CFA qui accueilleront un ensemble de bâtiment équipés à la pointe de l'innovation pour un coût global estimé à 10 M d'euros. Plusieurs partenaires ont réunis les fonds suffisants, dont l’État 2,7 M, la Région Languedoc-Roussillon 2,44 M, l'Europe 1,2 M, la CCI Languedoc Roussillon et CCI de Nîmes 2,88 M et Conseil général du Gard 0,8 M. Pour Pierre de Bousquet, Préfet de la région Languedoc-Roussillon, "Je trouve remarquable cette conception nouvelle de l'apprentissage qui correspond à la politique de l’État" et a rappelé l'objectif national de 500 000 apprentis dans les années à venir avant d'ajouter, "Le Languedoc-Roussillon a pris de l'avance."

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MARGUERITTES Un Cluster Village pour promouvoir le terroir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité