Politique

DÉPARTEMENTALES 2015 Roquemaure : Majorité Citoyenne veut y aller malgré l’« alliance technique » PS-PCF

Luc Rousselot, au centre, hier soir à Saint-Géniès-de-Comolas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Luc Rousselot, au centre, hier soir à Saint-Géniès-de-Comolas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première réunion publique cantonale du mouvement Majorité Citoyenne, emmené par le conseiller municipal Parti de Gauche de Roquemaure Luc Rousselot, se tenait mercredi soir à Saint-Géniès-de-Comolas.

Une petite vingtaine de personnes, parmi lesquelles le communiste Elian Cellier, avaient fait le déplacement. Pour Luc Rousselot, une candidature de son mouvement aux prochaines élections départementales sur le canton de Roquemaure fait suite « au travail initié lors de municipales à Roquemaure l’an passé. »

« Les élections départementales ne sont que le prétexte pour lancer cette action »

Plus largement, Luc Rousselot souhaite « sortir du cadre de la politique tel qu’il est globalement imposé par les partis et leurs dirigeants (…) Les élections départementales ne sont que le prétexte pour lancer cette action qui s’inscrit dans un temps plus long. »

L’idée de la réunion publique de mercredi était de faire émerger des propositions : « il faut qu’on travaille sur un projet concret, renverser la table. Il y a un message qui peut être entendu », a estimé Luc Rousselot. Las, l’écrasante majorité des prises de parole de la salle sera constituée de constats. Une seule proposition retiendra réellement l’attention de la salle, celle de « partir sur nos trois valeurs fondamentales, liberté, égalité, fraternité en les déclinant. »

Après être resté stoïque durant plus d’une demi-heure, le communiste Elian Cellier, pressenti pour être candidat aux côtés de la conseillère générale PS sortante Nathalie Nury dans le cadre d’une « alliance technique » pour contrer le Front national, a lancé « vous faites des constats, mais zéro proposition. J’aimerais que ce soit comme Syriza, mais ce n’est pas la réalité. Ils sont où les militants ? »

« Je préfère ça que faire alliance avec le diable ! »

Venu sans doute défendre la stratégie d’« alliance technique » choisie par le PCF, qui tomberait à l’eau en cas d’une autre candidature de gauche comme celle de Majorité Citoyenne, Elian Cellier n’a pas réussi à convaincre.

« On en a marre, les gens en ont marre de ces combines ! C’est ça qui gonfle les gens, qui les démobilise ! » lui a alors lancé quelqu’un dans la salle. « C’est ça qui va les mobiliser ?, a alors rétorqué le communiste. Au 2e tour, tu iras voter entre le FN et l’UMP. » Dans son propos introductif, Luc Rousselot avait considéré que « dire que l’on veut proposer une alternative à celles et ceux qui refusent les politiques mortifères du PS, de l’UMP, les solutions exclusives du FN et les manières de tous, ce serait provoquer la désunion de la gauche et faire gagner la droite. Mais le PS n’a besoin de personne pour provoquer la victoire de la droite. Il sait faire tout seul. »

« C’est Prat et Baumet derrière ! » a-t-on ensuite entendu dans la salle, avant qu’Elian Cellier rappelle que s’il était élu il « siégerait avec le Front de Gauche » et en appelle au pragmatisme : « sur un territoire, il y a des dossiers à financer, il faut un élu. Tu feras avancer quoi sans élu ? »

Et le communiste de dénoncer les « y a qu’à faut qu’on » des ses hôtes, dont l’un d’eux lui rétorquera que « je préfère ça, et réfléchir à m’accaparer la politique que faire alliance avec le diable ! »

Reste maintenant à la Majorité Citoyenne à définir ses candidats, ce qui sera l’objet d’une prochaine réunion. En attendant, l’« alliance technique » PS-PCF sur le canton de Roquemaure a sans doute vécu.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “DÉPARTEMENTALES 2015 Roquemaure : Majorité Citoyenne veut y aller malgré l’« alliance technique » PS-PCF”

  1. Honnêtement, rien que le fait d’avoir des visages nouveaux et des personnes qui seront exemplaires dans leurs attitudes ça peut déjà redonner confiance dans la politique…
    Ce qui est mis en cause actuellement ce ne sont pas tant les idées que les hommes politiques qui ne parviennent pas à incarner la République et ses valeurs.
    La plupart ne sont plus en prise avec le réel depuis longtemps, ils sont obsédés par leur réélection à venir et s’énivrent des ors de la République.
    Je ne connais pas Monsieur Luc Rousselot mais le fait qu’il n’ait cure de l’accord technique entre le PS et le PCF me le rend sympathique. Les accords, pour conserver son poste en agitant les risques d’avoir le FN si on ne s’arrange pas, ce n’est pas sain, c’est même anti-démocratique, on prend les citoyens en otage. Bref, ce n’est pas reluisant.
    S’ils agissaient honnêtement une fois élus, ils n’en seraient pas aux petits arrangements qui donnent la nausée au moment de se représenter devant les électeurs.
    Un élu qui fait son boulot, il est réélu et il ne tremble pas lorsque les échéances approchent, Quand on n’est pas fier de ce qu’on a fait, on tente de se raccrocher aux branches de manière calamiteuse.
    S’il y a une candidature dissidente à gauche à Roquemaure, ce sera tant mieux pour les électeurs et pour la démocratie !

    1. Un conseil général de droite ,est ce meilleur pour les gens que Mr Rousselot prétend défendre ,
      Si demain c’est le FN qui est élu , Rousselot en portera la responsabilité .
      Lorsqu’on joue avec des allumettes on se brule souvent .

  2. Bonjour,
    n’en avez-vous pas assez des élus actuels et de leurs combines politicarde? S’il y a des FN-UMP partout, cela sera avant tout parce qu’un président, un gouvernement et un parti ont trompé leurs électeurs.
    parce que ces derniers risquent de décider de rester chez eux.
    Nous proposons à tous ceux-là et à ceux qui veulent voir naitre l’espoir de nous rejoindre et de passer devant les candidats PS.
    C’est la seule sortie possible par le haut.
    Que celles et ceux qui sont vraiment attachés aux valeurs de la République, liberté, égalité, fraternité comprennent que ce sont nos valeurs républicaines premières.
    Notre pays a besoin d’un grand souffle refondateur.
    Luc Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité