Faits Divers

NÎMES Affaire Zekri / Goasguen : le tribunal correctionnel se déclare incompétent

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Abdallah Zekri et son avocate Maitre Khadija Aoudia. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Ce matin, le tribunal correctionnel de Nîmes a rendu son délibéré dans l’affaire qui oppose Abdallah Zekri, président de l’observatoire contre l’Islamophobie du conseil français du culte musulman, et Claude Goasguen, député-maire UMP. Souvenez-vous, Zekri reprochait à Goasguen d’avoir tenu des propos diffamants envers la communauté musulmane (relire ici).

Dès l’ouverture de l’audience, le président du tribunal annonce que le tribunal est incompétent pour juger de cette affaire et que par conséquent la plainte est irrecevable. Une décision qui surprend Khadija Aoudia, l’avocate d’Abdallah Zekri : « Je ne m’attendais pas à cette décision d’autant plus que dès que la diffamation est relayée dans les médias, toute juridiction devient compétente. Mais là, le sentiment que ça donne, c’est que seuls les parisiens ont eu connaissance des propos de M. Goasguen. C’est une aberration ! Aujourd’hui, je n’ai pas d’autres choix que de réaliser une autre citation devant le tribunal correctionnel de Paris ». A ses côtés, Zekri est tout aussi surpris : « Le tribunal aurait pu le dire dès le départ qu’il n’était pas compétent. Il a botté en touche. Mais le combat continue… ». A Paris cette fois. Abdallah Zekri a encore un mois pour saisir cette nouvelle juridiction.

TD

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité