Culture

FESTIVAL FLAMENCO Miguel Ortega puissance et intensité à l’Institut d’Alzon

Miguel Ortega et Salvador Gutierrez Aguilar en concert à l'Institut d'Alzon dans le cadre du festival Flamenco 2015. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Miguel Ortega et Salvador Gutierrez Aguilar en concert à l'Institut d'Alzon dans le cadre du festival Flamenco 2015. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Hier soir, Miguel Ortega s'est emparé de la scène de l'institut Dalzon, dans le cadre du festival Flamenco organisait par le théâtre de Nîmes. Le chanteur accompagné du guitariste Salvador Gutierrez Aguilar ont livré un concert intense, tout en puissance et en nuance.

Un premier disque paru en 2010 et des prix importants remportés dont la fameuse Lampa minera en 2010, Miguel Ortega est un nom qui monte dans le monde très fermé du flamenco. Né à Séville formé dans le circuit des peñas ou tablaos et remarqué par le ballet national d'Espagne, Miguel Ortega poursuit son ascension dans un style authentique mêlant puissance et émotion.

À l'institut d'Alzon, Miguel Ortega a donné une interprétation quasi théâtrale à ses textes, en faisant montée l'intensité à chaque chanson. Dans une salle malheureusement rempli à moitié, le temps particulièrement froid a pu en dissuader plus d'un, Miguel Ortega s'est chargé d'enflammer la petite estrade qu'il a martelé de coups de talons pour accentuer le rythme de la guitare de Salvador Gutierrez Aguilar. Le public s'est laissé allé à quelques exclamation, "valé !" pouvait-on entendre dans les rangs.

Un concert acoustique sans amplification ni artifice, à l'image d'un artiste sincère qui a conquis son public en toute logique.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité