ActualitésSociété

ST-HILAIRE-DE-BRETHMAS Les anti-golf retoquent le second projet de l’agglo

L'association St-Hilaire Durable et la mairie de la commune mobilisés. EL/OG
L'association St-Hilaire Durable et la mairie de la commune mobilisés. EL/OG

Ce n'est pas une surprise. Lors du conseil d'agglomération de jeudi, la mairie de St-Hilaire-de-Brethmas votera contre le nouveau projet de golf remodelé en fin d'année par Max Roustan. Ce dernier étant jugé quasi-identique au premier volet.

La saga se poursuit et les anti-golf, représentés par l'association St-Hilaire Durable et la mairie de la commune, ne lâcheront rien. Même si l'agglo a remodelé son projet en novembre dernier après l'avis du commissaire enquêteur. "Nous ne sommes pas dupes. Cet éco-site n'a d'écologique que le nom. Peu de choses ont changé par rapport au premier volet. Il s'agit toujours d'un golf de luxe qui s'accompagnera d'une urbanisation massive et qui utilisera l'eau du Gardon", assure Rémy Coulet, de St-Hilaire Durable qui regrette de ne disposer d'aucun document sur l'équilibre financier du projet.

Les zones d'habitat seront réduites de 30 à 14,6 ha. Mais le problème reste identique pour les anti-golf : "La revente de ces villas va financer le golf. Si cette revente se passe mal, c'est encore le contribuable qui va payer", s'insurge-t-il. Autre changement : le golf de 9 trous devrait disparaître. "Pour l'instant", nuance un militant. "Il est différé, mais pas supprimé de la délibération initiale".

Enfin, l'agglo souhaite la préservation de 153ha de terres agricoles en partenariat avec la Chambre d'agriculture afin de favoriser l'installation de jeunes exploitants. Pour l'association, cette mesure n'est que provisoire. "Ils construiront tout autour et finiront par grappiller sur ces terres".

L'approbation à la déclaration d'enquête publique est de nouveau à l'ordre du jour du prochain conseil d'agglomération, et la mairie de St-Hilaire a annoncé qu'elle voterait contre. Si la délibération est adoptée, l'hôtel de ville a deux mois pour effectuer un recours auprès du tribunal administratif.

Une  conférence sur "les grands projets inutiles et imposés" sera par ailleurs organisée par l'association militante ce mercredi soir au Capitole d'Alès. Une ingénieure de Nantes y fera un exposé.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ST-HILAIRE-DE-BRETHMAS Les anti-golf retoquent le second projet de l’agglo”

  1. La plupart des golfs ont des difficultés financières et les collectivités territoriales manquent d’argent. Franchement, il y a mieux à faire avec l’argent des contribuables pour créer des emplois ( crèches, maisons de retraite, travaux pour limiter les risques d’inondation…etc). Si les golfeurs, en général assez riches, veulent un golf qu’ils se le payent sur leurs terres si possible non ou peu agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité