ActualitésPolitique

NÎMES Tables rondes autour de la laïcité à l’ENP

Tables rondes autour de la laïcité à l'ENP. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Tables rondes autour de la laïcité à l'ENP. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Hier après-midi, l’École Nationale de Police de Nîmes accueillait la COPEC (Commission pour l’Égalité des Chances et de la Citoyenneté du Gard). Responsables politiques, enseignants et acteurs locaux ont réfléchis ensemble à la mise en application d'une dizaine de préconisations de l’État.

Conséquence direct des attentats meurtriers de début janvier, cette séance plénière de la COPEC co-Présidé par le Préfet du Gard, la Procureure de la République et le directeur académique de l’Éducation nationale ont permis l'élaboration de deux tables rondes sur les thèmes de la laïcité et du vivre-ensemble. "Notre pays a été profondément meurtri. Ces évènements ne peuvent rester sans réponse de notre part, nous, acteurs de la citoyenneté" a introduit M. le Préfet Didier Martin.  Face a lui, notamment les députés EELV Christophe Cavard, PS Patrice Prat, Françoise Dumas et Fabrice Verdier, l'eurodéputé UMP Frank Proust et le président du Conseil général Jean Denat.

Tables rondes autour de la laïcité à l'ENP. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Tables rondes autour de la laïcité à l'ENP. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Pour Laure Beccuau, Procureure de la République "Le propre de l'acte terroriste est de faire en sorte de déstabiliser nos structures pour que nous perdions confiance en nous". Christian Patoz, Directeur académique de l’Éducation Nationale, a également déclaré "Aux lendemains de ces évènements, c'est l'école qui a été désigné, car elle joue un rôle majeur dans la constructions de nos citoyens. Nous sommes tous mobilisés, l'école seule ne pourra pas réussir."

Après ces discours d'introduction, deux tables rondes se sont succédées sur les thèmes de la laïcité et du vivre-ensemble avec des intervenants de terrain dont une directrice d'école primaire, un aumônier, un chef d'entreprise et un représentant du milieu associatif. La séance s'est terminée aux alentours de 17h, et les participants ont été conviés à une visite libre de l'exposition "L'antisémitisme du moyen-âge à nos jours" dans les locaux de l’École Nationale de Police.

Baptiste Manzinali

 

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité