A la uneActualitésPolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Droits réservés.
Droits réservés.

Chaque semaine la rédaction vous propose un cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Restez connectés !  

Denis Bouad, pris la main dans le sac La crise économique touche aussi les élus. Tant et si bien que le vice-président au conseil général Denis Bouad, las des fonctions bénévoles, a décidé cette fois de réclamer son du ! Prédestiné à reprendre le flambeau de Jean Denat à présidence de la Segard, le conseil général a décidé de lui octroyer 1000 euros d'indemnité mensuelle. La délibération, qui devait passer en assemblée départementale a fait bondir Laurent Burgoa qui est monté au créneau. Le conseil général n'a pas eu d'autre choix que de reculer.

Départementales : Nicolas Cadène pose ses conditions… Selon des sources bien renseignées, le jeune loup du PS nîmois - par ailleurs rapporteur de l'Observatoire de la laïcité - a bien failli défendre les couleurs du PS à Nîmes. Seulement, le socialiste aurait posé quelques conditions : se présenter dans un canton sans dissidente de gauche et, décrocher une place de titulaire pour les régionales ! Rien que ça… Jean Denat n'a bien entendu pas pu accéder à sa requête. Il faut dire que le PS gardois n'est pas en grande forme…

Brigitte Verdelhan sur tous les fronts. Après avoir été sur la liste aux municipales du candidat PS Benjamin Mathéaud à Alès, après avoir à la même époque rhabillé pour l'hiver l'élu communiste Jean-Michel Suau (lire ici), l'épouse du maire PC de Salindres a finalement décidé de se présenter aux élections départementales sous la marque de fabrique des communistes : l'anti-austérité. Reste à savoir si cette ambivalence sera un avantage ou un frein à la victoire du binôme qu'elle compose avec Claude Cerpedès.

A Alès, l'audace a ses limites... L'année 2015 sera moins audacieuse pour l'agglomération d'Alès. Face aux coupes budgétaires du gouvernement, il faut faire des choix. Ainsi, le concours Alès Audace - qui démarre habituellement dès le début de l'année -, est reporté en septembre. Quant au Raid Audace, l'événement phare de l'agglo, l'affaire est sur la pente descendante.

« Irrégularité sous roche » pour le compte de campagne de Serge Rouquairol ? Le candidat UMP aux dernières municipales bagnolaises n’aurait pas encore vu ses frais de campagne remboursés, et il serait le dernier dans ce cas. « On se fait du souci, les autres ont été remboursés », nous a glissé une source proche du dossier avant de préciser que « sa femme était mandataire financier de sa campagne, c’est sans doute ça qui coince » et de conclure : « il semblerait qu’il y ait irrégularité sous roche. » Contacté, Serge Rouquairol n’a pas répondu à nos sollicitations.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. PS : bref, toi et/ou « Objectif Gard » êtes plutôt (très) mal renseignés (ou de façon bien orientée…). J’apprécierais une modification urgente et légitime.

  2. Ho pinaise … M.Cadene … décidément au Ps on ne manque pas d’humour déjà que l’on va se poiler sur Nîmes 2, on aurait pu assister au remake du comique des « municipales »
    Son slogan: « À vaincre sans péril on triomphe sans gloire  » Voter NC 2015
    Le bon sens de M. Denat nous prive de cette franche rigolade, quel dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité