A la uneActualitésEconomiePolitique

GARE DE MANDUEL Yvan Lachaud recule face aux oppositions de sa majorité

Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole.
Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole.

Face à la fronde d'une partie de sa majorité opposée à la construction de logements autour de la future gare TGV de Manduel, l'exécutif UDI n'a pas eu d'autre choix que de repousser le vote au 23 février. 

La majorité -UMP-UDI-Indépendants- n'est pas d'accord, et elle le montre. Ce soir, c'est un tableau hors normes dans l'histoire de l'agglomération qui s'est dessiné au Colisée. Alors que le conseil communautaire s'ouvre, le président UDI Yvan Lachaud estime opportun "qu'un dialogue compétitif pour une adhésion complète" au projet d'aménagement de la gare TGV de Manduel* se poursuive. Il décide alors de reporter le vote des trois délibérations concernées au 23 février.

Une "sage décision", commente aussitôt l'ancien vice-président au développement économique de Nîmes Métropole, Franck Proust. La semaine dernière en bureau des maires, l'élu nîmois s'est insurgé contre le projet de Reichen et Robert & Associés retenu par le jury de l'agglo. Sur les 168 ha aménageables, le cabinet d'urbanisme prévoit la construction de plusieurs logements. Un détail qui a son importance : "la majorité précédente dont je faisais partie s'était engagée à ne pas construire de logements. Ce n'est pas en accord avec ce que nous avions décidé",  lance sans détour Franck Proust. Et d'argumenter : "nous voulons attirer une installation d'envergure, un grand parc d'attraction comme le Futuroscope. Si nous créons des logements, nous n'aurons pas assez de superficie pour accueillir un grand projet qui sera, pour moi, celui du XXIème siècle !".

Franck Proust. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Franck Proust. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Pragmatique, Yvan Lachaud souhaite organiser d'autres réunions pour déminer le conflit. Mais avec quelle issue ? "Yvan Lachaud veut aller vite. Trop vite. Il nous dit que si nous ne nous dépêchons pas, RFF risque de prendre peur et de partir", rapporte un élu de la majorité, visiblement peu convaincu. Le changement du projet sélectionné impliquerait le lancement d'un nouvel appel d'offre et la constitution d'un nouveau jury. Autant dire, un  sacré bond en arrière…

*La gare TGV de Manduel doit être livrée d'ici 2017.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “GARE DE MANDUEL Yvan Lachaud recule face aux oppositions de sa majorité”

  1. Yvan Lachaud et sa majorité flottent. Que ce soit sur la gare LGV et son aménagement, le TCSP, l’agence pour le développement économique…la majorité UMP/UDI flotte du Colisée à la place de la mairie de Nimes.
    Les administrés de Nimes Metropole commencent à demander des comptes à tous ceux qui se présentent aux départementales…
    La majorité est sur la sellette !

    1. Oui mais cela ne profitera pas au FN, qui commence à montrer son vrai visage: voir la lettre de vœux pour 2015 du maire de Baucaire, Julien Sanchez, à ses administrés, qui est d’une violence inouïe.

  2. A quoi sert-il de chercher à gagner 5 ou 10 min sur le trajet jusqu’à Perpignan, alors que déjà la saturation est telle aux alentours de Paris qu’on perd 1/2h et qu’on va perdre 1/2h de plus rien que pour aller prendre le train à Manduel. Ce projet est issu de cerveaux débiles qui ne pensent qu’à faire du fric !!

  3. Piscine olympique : entretien un gouffre !
    Salle de musique de chambre : un gouffre !
    Trambus : un gouffre !
    Nouveaux tracés TRAMBUS : un futur gouffre !
    Musée de la romanité : un futur gouffre !
    aéroport : un gouffre !
    WIFI agglo, comment jeter de l’argent par les fenêtres !
    Contournement TGV un gouffre !
    Nouvelle gare TGV à Manduel un gouffre !
    DSP eau, le consommateur est le premier pigeon.
    Ramassage des OM : taux à 14.5 encore, plus d’impots.
    Je dois en oublier comme démutualisation des services.( combien ?)
    Un grand parc d’attraction ! Dernière follie…bien sur on offrira le foncier et tout ce qui va avec au géant qui investira à Nîmes où le réseau hotelier est incomplet…cela me rappelle les zones d’activités innocupées depuis 10 ans pour certaines.
    On n’arrête pas les dépenses…je ne vois pas les économies.
    Pourtant c’est encore la crise, et les dotations de l’état baissent.
    Ce qui est triste c’est que le TGV passe avant l’humain dans cette agglo.
    Ah la droite nimoise ! pas de priorité pour loger les habitants, rien pour loger nos ainés, en avant la hausse des impôts.
    Ah la gauche nimoise ! absente sur tous les points qui ont bati sa réputation. Solidarité avec le peuple de gauche pas avec l’UDI-UMP.
    Heureusement que nous avons le FN pour titiller le président et sa cours.
    Majorité soyez critique. Autocritique c’est bien.
    Opposition réveillez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité