ActualitésSociété

ALÈS L’association d’aide à domicile Amadopah en cessation de paiement

AMADOPAH emploie 181 salariés. EL/OG
Amadopah emploie 181 salariés. EL/OG

Créée il y a 50 ans, l'Association alésienne d'aide et de maintien à domicile Amadopah est en cessation de paiement avec 500 000€ de déficit. Un repreneur devrait officialiser sa candidature mais les 181 salariés craignent une vague de licenciements.

Les salariés l'ont appris début janvier. Avec 500 000€ de déficit, l'association Amadopah spécialisée dans l'aide à domicile, la tutelle, le soin et la télé-assistance, est en cessation de paiement. "Le métier d'aide à domicile a été reconnu en 2003. Depuis, la grille salariale a été revalorisée mais les financements du conseil général et des caisses de retraites ne suivent pas. Ils ont plutôt tendance à diminuer. Alors que la population vieillit et que les besoins augmentent. Nous avons aujourd'hui 166 bénéficaires", constate Bruno Rivier, délégué CGT à l'UL d'Alès.

La liquidation judiciaire de l'association - qui emploie 125 équivalents temps plein sur le bassin alésien - sera prononcée le 26 février. Officiellement, aucun repreneur ne s'est manifesté. Mais la CGT affirme que le réseau Vivadom, déjà implanté sur le Gard, a entamé des négociations. "On l'espère", souligne Claudine Lalauze, aide à domicile. Pourtant, les salariés sont inquiets. "Au début, la direction affirmait que tout les salariés seraient conservés. Aujourd'hui, elle laisse entendre qu'il y aura une diminution des effectifs", craint Bruno Rivier, qui souligne qu'une table ronde a eu lieu entre les acteurs privés et publics sur ce sujet, sans en convier les représentants du personnel.

Mardi prochain, les salariés, rassemblés devant la sous-préfecture d'Alès, solliciteront un rendez-vous avec le représentant de l'Etat. "Nous voulons nous poser en amont des négociations et le sous-préfet doit être garant du dialogue social", soutient le représentant syndical.

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité