A la unePolitique

DÉPARTEMENTALES 2015 Bagnols : ce sera Chapelet-Crépieux pour le PS

Le conseiller général sortant Alexandre Pissas et les deux candidats investis par le PS Emmanuelle Crépieux (au centre) et Jean-Yves Chapelet (à D.) (Photos et montage : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le conseiller général sortant Alexandre Pissas et les deux candidats investis par le PS Emmanuelle Crépieux (au centre) et Jean-Yves Chapelet (à D.) (Photos et montage : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le bureau national du PS, réuni ce soir à Paris, a tranché.

Le premier adjoint au maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet et l’adjointe à l’éducation Emmanuelle Crépieux défendront donc les couleurs du PS sur le canton bagnolais pour les prochaines élections départementales.

Leurs suppléants sont Michel Valentin, chef d’entreprise encarté au MRC, le parti de Jean-Pierre Chevènement, et Maria Blériot, une militante associative tresquoise non encartée.

La conciliation, menée par le député Christophe Borgel pour aboutir à un ticket associant le conseiller général sortant Alexandre Pissas et Emmanuelle Crépieux, n’a donc rien donné.

Alexandre Pissas, qui a constitué son équipe avec la maire divers droite de Sabran Sylvie Nicolle et les maires de Cavillargues Laurent Nadal et de Gaujac Maria Seube en suppléants, ne va probablement pas s’arrêter là. Le conseiller général sortant avait déjà prévenu il y a quelques jours dans les colonnes de nos confrères du Midi Libre qu’il « ira(it) jusqu’au bout de ses convictions. »

La gauche devrait donc avancer en ordre dispersé sur le canton bagnolais, sans compter que le Front de gauche y présentera ses candidats ce week-end.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “DÉPARTEMENTALES 2015 Bagnols : ce sera Chapelet-Crépieux pour le PS”

  1. Monsieur, si vous étiez d’une parfaite honnêteté, vous preciseriez qu’un ticket, comme vous dites, entre le PS et le PCF était aussi en lice. Mais honnêteté ne rime pas toujours avec journalisme.

    Christophe Geneix
    Conseiller fédéral
    Mandataire de Maintenant la gauche
    Parti socialiste

  2. Bonsoir,
    C’est désormais chose faite grâce à votre commentaire, merci ! Je n’avais tout simplement pas cette information, n’y voyez aucune malhonnêteté.
    Bonne soirée

  3. Et monsieur Pissas qui tractait ce matin avec comme slogan « Au travail pour le Gard » et « soutenue » par la majorité départemental de Jean Denat. Je me marre de cette situation sachant maintenant que c’est le duo Chapelet-Crépieux qui à eu cette investiture depuis hier.

    1. C’est peut-être la seule fois que l’on verra actuel conseiller général au travail… lui qui a été si absent pendant sa mandature (et si présent dans la feuille de choux locale, pour tout autre raison).

  4. Entre les deux têtes de listes socialos, je ne sais pas lequel cumule le plus. ils ont quoi comme bilan d’ailleurs? Et puis il y a Manu, la laicité bien pensante bagnolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité