ActualitésPolitique

GARD RHODANIEN Un pacte de mutualisation présenté aux maires de l’agglo

Lors du conseil communautaire, hier soir à Goudargues (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors du conseil communautaire, hier soir à Goudargues (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une vingtaine de pages et sur la couverture, cinq bonshommes qui se tiennent la main : le pacte de mutualisation des services entre ceux de la communauté d’agglomération du Gard Rhodanien et ceux des communes membres a été présenté hier soir lors du conseil communautaire à Goudargues.

Un pacte demandé par la loi, et dont chaque intercommunalité doit se doter avant la fin mars 2015. « C’est l’outil technique qui permettra de concevoir le plan d’action prévu dans le schéma de mutualisation », a précisé le rapporteur de la délibération Vincent Poutier.

« C’est une mutualisation toxique »

Concrètement, la mutualisation pourra être opérée via la mise à disposition, la constitution de services communs ou la mise en commun de moyens. Un dispositif qui laisse sceptique le maire de Tresques Alexandre Pissas, qui a commencé par rappeler qu’« en juillet dernier, lors du dernier conseil communautaire avant qu’on passe du côté obscur de la force (allusion à la constitution du groupe des élus de la majorité, ndlr), j’avais dit que j’étais défavorable. C’est une mutualisation toxique, une mutualisation ascendante. Nous sommes une agglo jeune, ce n’est pas le moment de charger la barque. »

Et l’édile tresquois de craindre « un mouvement de disparition programmée des communes, il ne restera plus que les mariages, l’état civil et les décès. » Vincent Poutier lui répondra qu’il ne s’agit « pas d’un transfert de compétences, mais d’un autre champ de coopération, qui n’est pas obligatoire pour les communes », avant de préciser que « nous n’avons pas encore décidé de ce que nous allions mutualiser. »

« On écrit les moyens qui vont nous permettre d‘aboutir à cette mutualisation »

Le maire de Saint-Nazaire Gérald Missour va alors estimer que « ce n’est pas clair, on ne sait pas trop quelle sera la recette pour arriver aux propositions », ce dont se défendra le président de l’agglo Jean-Christian Rey : « ce n’est pas ‘on verra après’. On fait un cadre, on se met d’accord sur ce cadre, on écrit les moyens qui vont nous permettre d‘aboutir à cette mutualisation. »

Le maire de Vénéjan Bruno Tufféry appuiera par l’exemple : « c’est ce qu’on a fait avec Saint-Nazaire, Saint-Etienne-des-Sorts et Saint-Alexandre pour les temps d’activités périscolaires. J’y suis très favorable. »

Pas de quoi convaincre Alexandre Pissas : « je crois que si on n’est pas sur un transfert de compétences, on est sur un parvis de transfert de compétences. »

La délibération sera adoptée avec 5 voix contre.

Et aussi :

Une motion pour la réouverture du trafic SNCF voyageurs rive droite : le texte était soumis au vote en entrée du conseil communautaire, après sollicitation de l’Association des Usagers TER SNCF de la rive droite du Rhône. Dans cette motion, rapportée par Jean-Christian Rey, « notre agglomération soutient ce projet, nous le considérons comme structurant pour l’avenir du territoire (…) la réouverture de la ligne TER rive droite reste l’objectif, elle constitue un véritable enjeu de mobilité. » La motion a été adoptée à l’unanimité.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD RHODANIEN Un pacte de mutualisation présenté aux maires de l’agglo”

  1. La mise en place d’un schéma de mutualisation est quelque chose de complexe car cela impacte énormément de choses au niveau des collectivités (création, modification, suppression de services…). Il faut donc penser en amont les besoins, définir les moyens pour arriver, in fine, a ce schéma , réclamé par les préfectures. Cela prend, notamment, en considération la disparition d’epci tels que le siesb ou le sitdom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité