ActualitésEconomiePolitique

NÎMES Damien Alary débloque des fonds européens pour Pissevin et Valdegour

Jean Denat a succédé à Damien Alary a la tete du département. Il est aujourd'hui chef de fil PS pour les départementales. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Jean Denat a succédé à Damien Alary à la tete du département après que ce dernier ait été élu président du conseil régional. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

L'ex-président du conseil général du Gard, aujourd'hui à la tête de la région, se dit prêt à financer des projets pour la ZUP avec les fonds sonnants et trébuchants de l'Union européenne.  

Non, Damien Alary n'a pas oublié le Gard. Hier soir, à l'occasion de la concertation Pissevin/Valdegour - qu'il avait lui-même initiée en 2012 - l'ex-président du conseil général du Gard, aujourd'hui élu à la région a fait une annonce : "Le 20 février en séance publique, les élus régionaux seront appelés à débloquer 23 millions de fonds européens (Feder - politique de la ville)". Objectif : financer des projets afin d'améliorer l'environnement des quartiers populaires et contribuer à la réussite éducative dans la région Languedoc-Roussillon.

"Jamais un président de région ne s'était déplacé lors de ces concertations", fait remarquer Damien Alary, avant d'interpeller les différents acteurs "qui peuvent nous faire part de leur projet. La région les financera". Reste que les projets devront respecter certains critères, qui seront détailler mardi prochain à l'occasion d'une conférence de presse à Montpellier sur le sujet.

Parmi les projets, Damien Alary propose "la rénovation complète du gymnase totalement obsolète" de la ZUP. "Le sport est une compétence de la région. Je m'engage à financer si Nîmes Métropole veut bien engager les travaux", poursuit le président du conseil régional.

Hier soir, lors de la concertation Valdegour/Pissevin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Hier soir, lors de la concertation Valdegour/Pissevin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Les fonds sonnants et trébuchants de l'Union Européenne sont gérés depuis l'année dernière par les présidents de région. Pour la période 2014-2020, ce n’est pas moins “d'1,200 milliards d’euros qui seront attribués à la région“, a rappelé le successeur de Christian Bourquin. On compte quatre fonds européens : fonds européen de développement régional (FEDER) ; fonds social européen (FSE), fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) et fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

Lire aussiLANGUEDOC-ROUSSILLON Lancement des fonds européens : Franck Proust indigné

CHIFFRE DU JOUR 1,200 milliards de crédits européens pour le Languedoc-Roussillon à disposition du prochain président

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité