A la uneActualités

CANTINE SCOLAIRE Françoise Dumas : « Les mesures du maire de Beaucaire sont choquantes »

 

Françoise Dumas, députée de la première circonscription du Gard. Photo DR/C.M
Françoise Dumas, députée de la première circonscription du Gard. Photo DR/C.M

Après les menaces de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, concernant le paiement des cantines scolaires relatées dans les colonnes d'ObjectifGard, la Députée du Gard, Françoise Dumas, la fédération du Gard de la Ligue des droits de l’homme, Solidaires 30 et SUD éducation 30 ont tenu à réagir.

Françoise Dumas : "Les mesures de signalement judiciaire que le Maire de Beaucaire menace de prendre afin, selon ses vues, de lutter contre les impayés de cantine scolaire sont particulièrement choquantes et disproportionnées. Ce sont des enfants sans protection que l’on va stigmatiser injustement, alors qu’il existe d’autres moyens pour responsabiliser leurs parents. La mobilisation des services du CCAS ou la procédure du rappel à l’ordre sont des moyens de proximité que de nombreuses communes appliquent quotidiennement et qui sont à la fois plus respectueux et plus efficaces. Mais, en cette période électorale, ces méthodes ne sont peut-être pas assez médiatiques pour le maire de Beaucaire. Aussi, au lieu de privilégier cette surenchère renvoyant une image négative de sa commune, ce dernier devrait se rappeler qu’il a, comme ses administrés, des devoirs, et que le premier d’entre eux, est d’assurer la cohésion républicaine de sa commune et de veiller au vivre-ensemble."

Solidaires 30 et SUD éducation 30 : "En supprimant les subventions à l’association « Maison du vivre ensemble », le Maire Front National de Beaucaire choisit de renforcer l’échec scolaire et son corollaire, la difficulté à entrer dans le monde du travail, pour des dizaines d’écoliers. Avec son courrier aux beaucairois et beaucairoises parents d’élèves, au sujet des nouvelles règles de paiement de la cantine scolaire, il « remet le couvert » et distribue les bons et mauvais points à ses administrés, en les assortissant de menaces de dénonciation aux services sociaux pour les « mauvais » parents, les parents « malhonnêtes ». Ces deux décisions montrent que le Front National préfère renforcer la pauvreté et le chômage plutôt que de favoriser l’instruction et l’emploi. L’Union syndicale Solidaires du Gard et SUD Éducation du Gard dénoncent la politique de la Municipalité de Beaucaire. Des décisions municipales qui semblent viser une population «  issue de l’immigration  », celle qui vit dans le centre-ville, qui ferait « trop d’enfants » pour percevoir indûment l’aide social d'État : excellente démonstration de la préférence nationale chère au FN. Avec la mise en place de sa politique, le Front National montre son vrai visage : il stigmatise, clive, dresse les habitants les uns contre les autres. Qui, en effet, voudrait payer pour les mauvais payeurs, pour les fraudeurs ? Ni Solidaires, ni SUD Éducation, qui ne cessent de dénoncer les cadeaux fiscaux faits aux entreprises et la fraude aux cotisations sociales. Les mauvais payeurs ne sont pas ceux que le maire de Beaucaire jette en pâture à ses administrés. Le choix de priver la « Maison du vivre ensemble » de subvention témoigne également du caractère revanchard et clientéliste de ce parti. L’Union syndicale Solidaires du Gard et SUD Éducation soutiennent l’ensemble des salariés et des habitant-e-s qui choisissent d’aider des enfants et des familles en difficulté à mieux appréhender un monde de plus en plus inégalitaire. Ne laissons pas faire ce parti populiste et xénophobe, véritable soutien de la société capitaliste qu’il prétend dénoncer. L’Union syndicale Solidaires et SUD Éducation demandent à la Préfecture du Gard, représentant de l'État dans le département, d’annuler ces décisions municipales qui vont à l’encontre du vivre ensemble dont le gouvernement se fait le chantre depuis un mois. L’Union Syndicale Solidaires et SUD Éducation appellent l’ensemble des habitant-e-s de Beaucaire à refuser cette décision et à lutter pour faire échec à la politique mise en place par le maire et son équipe".

Fédération du Gard de la Ligue des droits de l’homme : "Suite à la parution d'une lettre dans laquelle le maire de Beaucaire fait part d'une modification de la gestion administrative des cantines, la fédération gardoise de la ligue des droits de l’homme  en appelle à la modération. N'ayant été élu qu'avec moins de 30% des électeurs de Beaucaire, le maire de cette commune a maille à partir avec l'autorité :c'est avec des mots ampoulés qu'il s'adresse aux parents d'élèves transformant une simple décision de gestion des cantines en une lettre où s'étale ses faiblesses. Il y manipule sans retenue le procès d'intention, la dénonciation, la stigmatisation des pauvres qui n'ont qu'à se débrouiller pour quérir assistance ou pour quitter la ville ; tel le seigneur du moyen âge qui s'en prenait à ses serfs...dans un galimatias d'un autre temps. Références subliminales aux traditions peut être, paternalisme outrancier sans doute mais confondre l'habit du maire avec celui du père fouettard, faire de la morale au lieu d'assumer le rôle de fédérateur qu'on souhaite voir tenir par des élu-e-s de la République ne peuvent en aucun cas améliorer le vivre ensemble à Beaucaire; ce qui est somme toute le bon objectif d'un mandat électif."

Chantal Milesi et Charles Menard : "Les candidats du Front De Gauche aux élections Départementales, Chantal Milesi et Charles Menard tiennent à manifester leur soutien à la population beaucairoise qui est stigmatisée dans les media par Monsieur Sanchez. En effet, face aux difficultés sociales connues par une grande partie de la population, le Maire, au lieu de chasser la misère et de travailler à la cohésion sociale de la ville, préfère chasser les personnes, exclure encore davantage les exclus ! Non, on ne gère pas une ville à travers des “coups médiatiques“ mais sur le terrain... Les beaucairois n’ont pas à souffrir des manœuvres politiciennes d’un maire qui n’a été élu que par une minorité. La devise du FDG demeure l’Humain d’abord. La solidarité, l’inclusion sociale, la fraternité sont la boussole de notre action".

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

10 réactions sur “CANTINE SCOLAIRE Françoise Dumas : « Les mesures du maire de Beaucaire sont choquantes »”

  1. Je plussoie à ces messages.

    Mme la député, pourquoi ne donnez-vous pas une partie de votre salaire (bien gras, j’imagine) pour payez la cantine, les affaires scolaires et les cours supplémentaires à ces enfants en difficultés?

    Je suis d’accord sur la misère sociale et financière qui frappe notre pays et les familles. Mais les responsables sont vos amis, au pouvoir depuis 50 ans. Prenez votre courage à deux mains. Faîtes de la charité prés de chez vous, et battez vous contre les lobbys financiers et la corruption.

    Balayez devant sa porte avec de balayez devant celle des autres. Cette phrase a deux milles ans, et pourtant ..

  2. Oye Oye Mme Dumas s’ indigne. Il est toujours plus facile de s’ indigner avec l’argent des autres.
    Vous pourrez nous montrer vos talent(s) de premier magistrat dans un futur lointain et/ou imaginaire. On jugera sur pièce.

  3. Madame aurez vous la dignité de dire aux parents qui eux payent la cantine,qu’ils doivent prendre en charge financièrement celle de ceux qui méprisent totalement le vivre ensemble.Depuis plus de quarante années de socialisme en alternance avec la droite UMP revancharde,vous nous avez mis à genoux socialement,économiquement,industriellement,
    avec toujours plus d’europe fédéraliste et où les décisions économiques nous sont imposées par Bruxelles.Votre soumission aux dogme de l’argent nous a appauvris,alors de grasse madame,vos indignations et vos conseils vous pouvez toujours les partagées avec vos indemnités (16000€) de député ou votre réserve parlementaire en payants à ces pauvres familles la cantine scolaire.

  4. Mais qui le dit qu’ils s’agit de familles issues de l’immigration ? Quoi qu’il en soit la misère galopante en France et dans le Gard est de l’entière responsabilité du PS et ses amis ump compris qui dirigent à tour de rôle depuis des années le pays.
    D’autre part les ‘pauvres’ bénéficient d’aides sociales servant au bien-être des enfants non pas à s’équiper des TV, tablettes et autres gadgets dernier cri mais il n’y a pas que les pauvres qui négligent leurs enfants et leurs devoirs envers la société ; ceux-là s’appellent soit irresponsables soit profiteurs du laxisme récurrant et il est temps de les remettre sur la voie de la citoyenneté

  5. Autrefois Beaucaire était certainement la plus belle ville du Gard avec toutes les richesses naturelles et architecturales et économiques (les foires, les ciments, les brasseries, la plaine, Martini, les embouteilleurs…), mais plusieurs années de communisme ont apporté la ruine économique et attiré dans la ville les cas sociaux et les délinquants en tous genre. Vivre ensemble ??? Non plutôt partir vivre ailleurs pour les vrais beaucairois…Les Dumas, Duplissy, Milesi et autres enfants du socialo communisme des Boyer et Deschamps naguère vivent tranquilles en petit bourgeois dans leurs pavillons de Nimes ou de Jonquières et leurs enfants ne fréquentent pas les néo « beaucairois » et ne sont pas obligés de manger hallal. Madame Dumas préfére les halles de Nimes et les boutiques classe que faire le marché à Moucaire le dimanche matin… Quelle hypocrisie. La gauche c’est l’escroquerie permanente la haute bourgeoisie des temps moderne. Mais la révolution nationale est en marche.

  6. Pas confondre Beaucaire avec Ben Le Caire!!!! J’ajoute que les cocos sous la municipalité Boyer ont réalisé de bons placements en terrain du côté de garrigues planes.

  7. Pauvre france, beaucaire revit depuis que le fn est arrivé, mais les médias n’y prête pas attention? EN préférant stigmatiser et discriminer les électeurs patriotes.

    1. La gourmandise avec l’argent des autres…c’est pas le FN qui mange à la cantine mais des enfants dont certains parents oublient pour des raisons pas toujours légitimes ou ne veulent pas la payer sachant que les biens pensants voleront a leurs secours. Tout est bon pour attaquer en justice au point que s’il manque du papier cul aux toilettes cela sera taxé d’atteinte à la dignité humaine .D’autres municipalités ont prisent aussi des mesures mais pas de plainte car mairie non FN. En attendant tous les enfants mangent L’aspect lamentable vient des aigris des refoules de la carafe qui sautent sur n’importe quel prétexte pour invoquer une atteinte aux droit de l’homme ou de la femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité