ActualitésPolitique

NÎMES Une vingtaine de jeunes s’affronte à la « battle des idées »

Battle des idées. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Battle des idées, jeudi soir au Victor Hugo. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Les premières sont toujours les plus difficiles mais, une chose est sûre : Meryl Debierre, Howard  Dooley et Corentin Carpentier n'ont pas ménagé leurs efforts pour faire fuser les idées de la vingtaine de jeunes présente au Victor Hugo jeudi soir, pour la première "Battle des idées". Parmi les convives, les étudiants en droit, des jeunes UDI mais aussi le président des Jeunes Pop', Anthony Chaze.

Au menu, différents débat autour de plusieurs thèmes : le service militaire, la situation économique de la Grèce, la loi Macron...  Les festivités ont démarré fort - peut-être un peu trop - avec la réforme territoriale et la fusion des régions Midi Pyrénées/Languedoc-Roussillon. Pour Thomas d'Aigues-Mortes : "je me sens plus proche des Bouches-du-Rhône, comme par exemple, pour le foot avec l'OM (…) D'ailleurs, j'aimerais bien savoir si il est possible de rejoindre la région PACA". Gauthier, jeune UDI et étudiant en Sciences po à Aix-en-Provence n'a pas manqué de répondre à cette interrogation : "si le Gard veut rejoindre la région, il faut que les 3/5 de l'assemblée départementale le vote". Il aura fallu attendre le thème de Charlie Hebdo et du service militaire pour que les langues se délient véritablement. Une première "battle des idées" qui, en appellera certainement d'autres.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité