A la uneActualitésPolitique

NÎMES Alain Fabre-Pujol succède à Sébastien Gros au conseil municipal

Sébastien Gros, chef de cabinet de Manuel Valls et conseil municipal nîmois. Photo : Jean-Marie Cornuaille / Objectif Gard.
Sébastien Gros, chef de cabinet de Manuel Valls et conseil municipal nîmois. Photo : Jean-Marie Cornuaille / Objectif Gard.

En conseil des ministres, Sébastien Gros a été nommé préfet par François Hollande. Dès lors, le socialiste élu dans le groupe Nîmes 2020 aux côtés de Françoise Dumas a quitté ses fonctions au conseil municipal et communautaire.

Hier à la faveur du conseil des ministres, François Hollande a nommé Sébastien Gros, chef de cabinet du Premier ministre au poste de "préfet hors cadre chargé d'une mission de service public". A la demande de Manuel Valls, le socialiste élu à Nîmes et Nîmes Métropole passe donc du statut de contractuel à celui de fonctionnaire. Une situation plus confortable, en cas de changement de Premier ministre.

Joint par téléphone, Sébastien Gros assure que  "ce n'est pas une manière de me recaser ou de m'assurer une retraite. Mon salaire reste le même ainsi que mes fonctions". Aux cotés de Manuel Valls depuis 2008, le socialiste l'a suivi au ministère de l'Intérieur puis à Matignon. Sa mission : organiser l'agenda, les déplacements en France et à l'étranger, gérer les 300 fonctionnaires attachés au Premier ministre, mais aussi établir des relations avec les autres partis politiques et organisations syndicales.

Une passerelle 

La nomination d'un collaborateur au statut de préfet est une vieille tradition. Ces travailleurs de l'ombre se retrouvent souvent le bec dans l'eau, en cas de changement de majorité. Seulement : rien n'oblige la nouvelle équipe arrivée aux affaires à proposer un poste au préfet. Cette nomination est surtout "une passerelle" pour Sébastien Gros qui lui permettra, après avoir servi des années le gouvernement, de ne pas se retrouver au bas de l'échelle avec l'obligation de passer des concours de la fonction publique.

Élu en mars dernier à la mairie de Nîmes et au conseil communautaire Nîmes Métropole sur la liste de la députée Françoise Dumas, Sébastien Gros a démissionné de ses fonctions électives, même si la loi ne l'impose pas. C'est l'écologiste Alain Fabre-Pujol, ancien premier adjoint de la municipalité Clary, qui prend la place du socialiste.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

11 réactions sur “NÎMES Alain Fabre-Pujol succède à Sébastien Gros au conseil municipal”

    1. CHer henri, si M Gros avait été de droite, il aurait conservé tous ses postes, soyez en sûr, vous évitant la colère. L’entendez vous?

  1. C’est révélateur de l’état d’esprit qui règne au PS actuellement.
    Une véritable déroute électorale s’annonce pour ce parti qui commence fortement à recaser ses amis. Quoi de plus intéressant que passer du stade de contractuel à celui de haut fonctionnaire.
    Est-ce cela une république irréprochable ?

  2. gros a assiste a deux séances…..sa nomination est une honte pour la démocratie….la ville de nimes se rejouie du départ de cet éphémere élu…cela fait mal à un socialiste depuis 40 ans…et de plus 19 ans élus à la mairie ayant manqué deux séances en 19 ans..
    je lui suggère de reverser ses indemnités depuis mars 2014 a Alain fabre pujol…cela serait normal

    1. Pour un habitué de la chose politique, vous avez l’air bien effarouché! Allons! Si cela vous ulcère, qu’en a t il été lors de vos 19 années de siège!! Répéter: « Ne pas tomber dans le populisme », « Ne pas tomber dans le populisme », « Ne pas tomber dans le populisme »…

  3. Cette promotion exceptionnelle ( car l’exception confirme toujours la règle, n’est-ce pas ? ) me rappelle la chanson de Georges Brassens:  » les copains d’abord « .
    Manuel Valls vient de créer un emploi public fortement rémunéré qui assure à son bénéficiaire un emploi pérenne et 40 années de haut revenu.
    Les chômeurs Gardois apprécieront.

  4. M gros est à l’image de ces pseudos intellectuels qui viennent de Paris nous coloniser nous les provinciaux pour nous expliquer qu’on est des bons à rien. Ouf on a échappé au pire avec la liste de Mme Dumas et ses 3 parachutes parisien Gros, Cadène et filot.
    Non aux intermittents de Nîmes qui viennent le week end comme si ils étaient au zoo nous apprendre la vraie vie.

  5. Il faut dire que les 3 fantastiques n’ont pas perdu leurs temps …à défaut de nous avoir fait perdre le notre!
    Gros: préfet merci Valls
    Cadene: rapporteur général sur la laïcité merci Royal et bianco
    Filot: chef de cabinet de Monsieur Le Foll Et merci qui ?? Jacquie & Michèle ?? Non non. Merci Le Foll.

    Bref des personnalités plein de bon sens pour représenter l’intérêt Nimois. Alors vous savez quoi, quant je vois ça et que ma fille et moi on est toujours en train de galerer pour joindre les deux bouts, je dis BASTA ! J’en ai marre des donneurs de leçons ! Ne me parlez plus jamais du ps, jamais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité