Politique

LOI MACRON La motion de censure, « un jeu politique de la droite » pour Patrice Prat

Le député Patrice Prat et Arnaud Montebourg, le 4 octobre dernier au Forum de Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le député Patrice Prat et Arnaud Montebourg, le 4 octobre dernier au Forum de Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le député PS de la troisième circonscription du Gard Patrice Prat, réputé frondeur et proche d’Arnaud Montebourg, n’a pas voté la censure du gouvernement cet après-midi.

Malgré l’existence de ce qu’il qualifie de « désaccords et interrogations sur le projet de loi Macron et d’une manière plus générale sur la politique économique du Gouvernement » qu’il « assume et (qui) perdurent encore aujourd’hui », Patrice Prat indique rester « pleinement solidaire du Gouvernement sur une grande majorité des textes et des réformes engagées. »

Au delà, le député y voit aussi une question de forme : « même si je dénonce l’utilisation de l’article 49, alinéa 3, de la Constitution qui fait office de passage en force, il ne peut être question pour moi de m’aligner sur les positions de la droite et de remettre en cause la légitimité de ce Gouvernement. »

Patrice Prat qualifie enfin la motion de censure déposée par l’UMP et l’UDI de « jeu politique de la droite qui cherche à instrumentaliser les nuances qui s’expriment dans la majorité. »

En creux, on lit une réponse au président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale Bruno Le Roux, qui avait estimé que les députés socialistes « qui ne voulaient pas accepter les règles de vie commune devaient aller voir ailleurs. »

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “LOI MACRON La motion de censure, « un jeu politique de la droite » pour Patrice Prat”

  1. comme beaucoup de députés de gauche mr Prat a peur de perdre son siège en cas de dissolution de l’Assemblée donc quitte à se vendre il donne raison au gouvernement d’imposer en force leur loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité