ActualitésAutres sportsSports Gard

EN IMAGES L’équipage nîmois du students challenge au beau milieu du Sahara

L'équipage gardois du Students Challenge en plein désert. DR
L'équipage gardois du Students Challenge en plein désert. DR

Nos deux gardois du centre de formation du lycée Saint-Vincent de Paul, le professeur Christophe Marzials et l'étudiant en BTS Gauthier Pailhas sont en ce moment même au beau milieu du Students Challenge au Maroc.

Alors qu'ils dormaient vendredi soir dans un campement berbère du Sahara au pied des dunes, les deux coéquipiers ont pris le temps de nous envoyer des images de leur périple et de nous faire parvenir un message. "Nous saluons tous les lecteurs d'Objectif Gard qui suivent à travers votre journal notre périple. Nous profitons de cette belle aventure avec Gauthier et en prenons plein les yeux en admirant des paysages à couper le souffle".

L'équipage gardois du Students Challenge en pleine tempête de neige dans l'Atlas. DR
L'équipage gardois du Students Challenge en pleine tempête de neige dans l'Atlas. DR

Il faut dire que le raid s'est avéré très mouvementé. Dès le début, une tempête est venue perturber la première traversée en bateau depuis Tarifa mardi dernier. "À l'issue de notre passage, toutes les traversées ont été suspendus au moins pour 24 heures. Il faut dire que nous avons été chahutés très sérieusement dans le bateau." précise Christophe. Les difficultés ont continué par la suite, dès jeudi, une tempête de neige (50 cm de neige) dans l'Atlas a conduit à l'annulation de la première spéciale et un rempli sur Midelt. Le lendemain, l'équipage a pu reprendre la route dans des conditions très difficile, brouillard et tempête de neige, conduisant à la fermeture de la route. "Au final, nous avons pu faire la spéciale du jour même si elle a été tronquée. De quoi, malgré tout, se familiariser avec le road book et faire plus ample connaissance avec les terrains boueux."

Ce vendredi soir, Christophe et Gauthier dormaient dans un campement berbère typique du Sahara, au pied des dunes, et reprenaient la route pour la deuxième spéciale le lendemain. À la suite de quoi, ils ont pu planter des palmiers comme le prévoyait l'opération Greenday, et donner des fournitures scolaires à des élèves marocains.

Espérons qu'à l'heure qu'il est, nos deux gardois sont toujours au cœur de l'aventure et vivent leur rêve à plein régime.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité