A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE 2 FC SOCHAUX 1 Victoire sur le fil

Nîmes Olympique - Brest au stade des Costières. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Image d'archive de Nîmes Olympique.(photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Dans les dernières minutes du match, Riad Nouri inscrit un but qui replace les nîmois à la dixième place du classement. Une victoire méritée, malgré la supériorité technique des sochaliens.

Les premières minutes du match semblent difficiles pour les crocos, les sochaliens attaquent d'entrée de jeu et ne laisse aucun répit à la défense. Mais dès là 7 ème mn, Nîmes Olympique se réveillent et entre petit à petit dans le match après une belle action servie sur le côté droit. Sochaux montre plus de qualité individuelles que Nîmes Olympique qui est contraint de jouer en contre, n'ayant pas la possession. 15 ème mn Anthony Marin commet une faute sur Houssine Kharja qui se charge de tirer un coup franc, tout droit dans les bras de Mathieu Michel. Les nîmois font tourner le ballon d'un côté à l'autre, et attendent l'ouverture. C'est Mendy qui trouvera une entrée dans la surface et tentera une frappe en pivot, que le gardien sochalien arrêtera sans problème. Jonathan Parpeix récupère un ballon perdu à la 20 ème mn, et décroche une frappe qui finit hors des limites du terrain. Nîmes Olympique semble reprendre du poil de la bête, après avoir contré les nombreux assauts de l'équipe adverse. Sur une action personnelle, Riad Nouri commet une faute et récolte un carton jaune. Même si elle n'était pas intentionnée, Jean-Pascal Mignot sort quelques minutes du terrain, touché à la cuisse gauche. Par manque d'attention, le côté gauche de la défense nîmoise se met cruellement en danger. À la demi-heure de jeu, aucune équipe n'a prit le dessus sur l'autre, même si les sochaliens démontrent plus de qualité, ils subissent cependant des contres dangereux. À la 31 ème mn, Bairros Collaco Bruno est libre à l'entrée de la surface et envoie une frappe croisée que Mathieu Michel détourne en corner. Quelques minutes plus tard, c'est de l'autre côté que le danger survient après une frappe de Mendy, encore une fois dos au but, et qui finit dans les bras du gardien. Les nîmois jouent plus haut et investissent clairement le camp adverse à la fin de la première mi-temps. Les sochaliens n'ont d'autres choix que de courir derrière le ballon, et peuvent encore se montrer dangereux dans les contres. Belle tentative à la 43 ème mn de Hsissane qui envoie une frappe à l'entrée de la surface que le gardien sort en corner. Après 1 mn de temps additionnel, l'arbitre renvoie les joueurs aux vestiaires sur un score vierge qui profitent d'avantage aux nîmois.

Les débuts de Vlachodimos Panagiotis et le but victorieux de Riad Nouri

À la reprise, aucun changement des deux côtés. Dès la 47 ème mn, sur un centre de Mathieu Robail, c'est Alexandre Mendy qui ouvre le score d'une reprise de volée. Les nîmois ne pouvaient pas entamer la seconde période d'une meilleur façon. Les sochaliens qui semblaient confiant, semblent sonnés. Les attaques nîmoises se multiplient et la confiance s'est installée. 57 ème mn, Anthony Koura tente une frappe remarquable qui frôle la barre transversale et fait frissonner les Costières. L'attaquant du FC Sochaux Sao Moussa se montre dangereux sur le côté droit, et après une accélération qui laisse sur place toute opposition, son ballon est repoussé par Mathieu Michel. Quelques minutes plus tard, c'est lui qui envoie une frappe puissante sur la barre transversale, reprise de la tête par Karl Toko Ekambi. 1-1. Une égalisation qui vient presque contre le cours du match, tant les nîmois se montraient dominant. À la 69 ème mn, Alexandre Mendy se blesse après un contact avec le défenseur Vivian Matheus. Sur le banc, c'est la recrue Panagiotis Vlachodimos qui s'apprête à rentrer sur le terrain pour faire ses débuts avec les Costières. Il remplace Mathieu Robail. Un remaniement qui témoigne d'une volonté offensive du coach Pasqualetti. Dès ses premiers ballons, Vlachodimos démontre ses qualités de dribbleur. Parpeix est remplacé par Azouri à la 74 ème mn. et Omrani remplace Koura à la 84 ème mn. Une dernière occasion sochalienne manquera de porter le score en leur faveur mais contre toute attente, Riad Nouri inscrit le but victorieux des crocos dans les dernières secondes du match. Nîmes Olympique s'impose ce soir, sur le fil, et remonte à la dixième place de la ligue 2.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité