Sorties GardVauvert-Petite Camargue

SAINT-GILLES Sorties et bons plans, du 27 février au 1er mars 2015 !

Capture d’écran 2014-10-24 à 16.22.57

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme du week-end à Saint-Gilles :

Fouilles archéologiques du cloître : L’abbaye médiévale de Saint-Gilles à nouveau dévoilée

L’abbatiale de Saint-Gilles était au Moyen Age un site prestigieux, connu dans toute l’Europe chrétienne. Des pèlerins affluaient nombreux pour prier sur le tombeau de saint Gilles, parfois avant de repartir vers Rome ou Saint-Jacques de Compostelle. L’église se trouvait au cœur d’une abbaye, composée d’un ensemble de bâtiments monastiques dont plusieurs sont encore conservés aujourd’hui. Depuis plusieurs années, des travaux de recherche archéologique, dirigés par le Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne de Méditerranée à Aix-en-Provence, ont permis de mieux connaître les origines et l’évolution de cette abbaye. Une première fouille a été menée dans le jardin du cloître en 2010 et des recherches minutieuses ont depuis été conduites sur les bâtiments autour du cloître. Le lundi 17 novembre une nouvelle campagne de fouilles archéologiques dans le jardin du cloître a démarré. La fouille est conduite par Mosaïques Archéologie, qui travaille en collaboration scientifique avec les chercheurs du Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne de Méditerranée. La mairie de Saint-Gilles est maître d’ouvrage, et a bénéficié du soutien financier exceptionnel du service des Monuments Historiques de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon. En effet, le service des Monuments Historiques a depuis des années encouragé et soutenu plusieurs projets de recherche, permettant de mieux connaître ce site exceptionnel en vue de sa restauration et de sa valorisation. La nouvelle campagne de fouilles se poursuivra jusqu’au milieu du mois de février 2015. Elle a pour missions d’explorer les fondations de l’église abbatiale, d’étudier les traces d’une ancienne galerie du cloître et de poursuivre les investigations sur les nombreuses sépultures qui s’y trouvent. Afin de partager les découvertes avec le public, des visites régulières sont organisées, en présence des archéologues qui commenteront les découvertes et répondront aux questions du public.

VISITES GUIDEES : tous les jeudis à 14h30 du 8 janvier au 19 février et les samedis 17 janvier et 14 février à 14h30 Rendez-vous à l’accueil de l’abbatiale (visite gratuite)

 

Du 6 février au 7 mars 2015 à la Médiathèque Emile Cazelles : Exposition : Centenaire de la Croix de Guerre 1914 - 1918

En 1914, les premiers mois de la guerre sont terribles pour l’Armée Française : plus de 500 000 hommes perdront la vie sur les champs de batailles des Frontières, de la Marne ou de l’Yser. Les actions d’éclat sont légion au vu des effectifs engagés (plusieurs millions de soldats de part et d’autre). Mais malheureusement, le système de récompenses n’est plus à la hauteur. Ainsi, au vu de ces lourds sacrifices humains, des voix s’élevèrent réclamant la création d’une décoration permettant de distinguer clairement les soldats les plus méritants. Une campagne de presse est lancée dès décembre 1914 pour accélérer la création de celle-ci. Les députés, dont certains sont mobilisés et servent au front, se voient proposer en févier 1915 la création de la Croix de Guerre. La loi sera promulguée le 8 avril de la même année apportant aux plus braves le juste hommage de la Nation.

Si cette dernière est reçue dans un premier temps à titre individuel, elle récompensera rapidement la vaillance collective : des unités de l’Armée de Terre, de la Marine, des institutions (comme les Grandes Ecoles) puis des villes martyres seront citées et décorées. Enfin, cette Croix française distinguera les militaires étrangers qui vont combattre sur le sol national : anglais, australiens, américains, italiens, belges, russes …

100 ans ont passé, estompant progressivement les plus éclatantes comme les plus douloureuses images, mais c’est toujours avec ferveur qu’est entretenue la légitime fierté de cette Croix de Guerre qui, avec la Médaille Militaire, demeure le plus beau témoignage de la bravoure.

Photo : un détachement d’infanterie muni de casques protecteurs regagne les tranchées

- Organisation : Ville de Saint-Gilles/Médiathèque avec le Souvenir Français
- Informations : 04 66 87 79 00

 
Vendredi 27 février 2015 à 18h30 : Quatorze auteurs pour 14-18

à la Médiathèque Emile Cazelles

Poèmes mis en musique, chansons, dépêches d’actualité de l’époque par Philippe FORCIOLI.

Philippe FORCIOLI "le balladin" se dit "né de père Corse et de mère Maternelle". Il réside au calme, dans la campagne de Saint-Gilles. Nourri des poètes, il commence à écrire en 1970 et met son premier spectacle en scène en 1977, dans lequel se mêlent chansons et sketches. Il a depuis publié textes et disques et reçu plusieurs récompenses :

en 1986 : coup de cœur au Printemps de Bourges et prix de la Poésie Pierre Boulanger à Lausanne
en 1995 : grand prix de l’académie Charles Cros
en 2001 : coup de cœur de l’académie Charles Cros
en 2009 : prix Jacques Douai au festival de Barjac Cet amoureux de la nature organise aussi des rando-lectures-chansons, qui lui ont fait sillonner Provence, Corse, Angleterre, Catalogne ou Irlande.
QUATORZE AUTEURS POUR 14-18 :
symboliquement, et en mémoire des héros disparus il y a cent ans, Philippe Forcioli a choisi 14 auteurs qui, de près ou de loin, ont un lien avec la guerre de 14-18.

Certains y ont perdu la vie au combat : Charles PEGUY, Alain FOURNIER, Louis PERGAUD et Guillaume APPOLINAIRE.
D’autres en sont revenus et ont écrit sur cette "der des ders" : Jean GIONO, Blaise CENDRAS, Roland DORGELES, Gabriel CHAVALIER et Louis-Ferdinand CELINE .
D’autres n’étaient même pas nés : Georges BRASSENS, Sylvie GERMAIN et Jean-Marie Gustave LE CLEZIO.
Pages graves, bouleversantes, terribles à entendre ; pages amusantes, clins d’œil à la vie, espérance et joie ; pages de paix, entrecoupées de poèmes mis en musique, de chansons, de dépêches d’actualité de l’époque.

CE QU’EN DIT LA PRESSE :
"A pas de loup, à plume d’oiseau, à voix de sarment et de source, il a fait de la chanson son territoire d’homme libre"(Anne-Marie PAQUOTTE, Télérama).
"Sur scène, son art consiste à établir une connivence quasi immédiate avec n’importe quel public. Il jongle sans la moindre balle... et on applaudit" (Marc LEGRAS, Chorus).
"Chanteur et poète, conjuguant émerveillement et talent de conteur, gestes et paroles (Robert MIGLIORINI, La Croix).
"Il y a peu de ces artistes-là en France, libres, doués, généreux et revêches, fertiles et enracinés. Il fait des poèmes avec ses gestes, de grands gestes à bras brillants, sonores, lumineux, et qui font le monde, l’amour, l’élan, l’enfance, les mots. Tout cela enivre, console, rassure : il reste des instants rares à partager" (Bernard DICALE, Le Figaro).

Organisation : Ville de Saint-Gilles/Médiathèque Emile CAZELLES
Informations : 04 66 87 79 00 - http://mediatheque.saint-gilles.fr

 

Dimanche 1er mars 2015 : Braderie "Jumeaux et plus"
Salle Cazelles
de 9h à 14h

L’association Jumeaux et plus, association du Gard, propose sa 30ème braderie

Vêtements, matériel (lits, poussettes, etc.), jeux, jouets, livres, etc.

Entrée libre

- Organisation : association Jumeaux et plus du Gard
- Informations : 04 66 51 46 20 ou http://jumeauxetplus30.fr

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité