ActualitésCulture

VAUVERT « Printemps de l’éducation contre le racisme et les discriminations », une « revanche » sur les actes terroristes

De gauche à droit, Guy Jovani, Eric Krzywda et André Genot. photo : Emeline Andreani/Objectif Gard
De gauche à droit, Guy Jovani, Eric Krzywda et André Genot. photo : Emeline Andreani/Objectif Gard

Ce matin, l'association RIVES ainsi que les nombreux collaborateurs ont présenté le programme de la 4ème édition du Printemps de l'éducation contre le racisme et la discrimination qui se déroulera du 2 au 20 mars. Et cette année, ce projet prend un sens très particulier. 

Entourée de tableaux de Frank Vriens, exprimant les attentats contre Charlie Hebdo, et marquée par les paroles de Prévert, la présentation du programme de cette nouvelle édition avait comme un air de revanche. "En s'attaquant à Charlie Hebdo, à des dessinateurs, ces barbares s'en sont pris à la liberté d'expression, mais également à la culture. C'est pour cette raison qu'à travers ce Printemps, nous voulons répondre par cette même culture. Cela sera notre moyen de lutter contre l'obscurantisme" explique André Genot, animateur du projet. Une culture qui vise à sensibiliser, dès le plus jeune âge, aux différentes formes de racisme.

Mieux repousser le racisme

"Après les évènements du mois de janvier, j'ai entendu dire que l'école avait failli. L'école ne peut pas tout, elle fait beaucoup de choses mais la transmission des valeurs démocratiques et laïques ne peut se faire qu'avec vous (l'association RIVES NDRL)" souligne un partenaire du projet. Des valeurs _DSC6313que l'association tente de transmettre en proposant de nombreuses activités et interventions dans les écoles maternelles et primaires, les collèges et même les lycées. Une volonté pédagogique que le président de l'association, Guy Jovani, explique par le fait "que l'éducation se fait à tout âge. Mais plus tôt on sensibilise les enfants sur ce qu'est la laïcité, mieux on pourra repousser le racisme".

Un hommage à Charlie Hebdo

Un racisme qui entrainent bien souvent des amalgames, auxquels le collectif de l'association souhaite lutter : "Un colloque est organisé le vendredi 13 mars, pour traiter de la laïcité avec différents représentants de cultes religieux. Nous voulons à travers ces interventions parler du vivre ensemble et de la liberté de conscience de chacun". Une volonté de résistance face à ces actes terroristes commis en janvier, que l'association a illustré à travers les caricatures de Frank Vriens, illustrateur et graphiste du Pays-Bas, exposées lors de cette présentation.

Emeline Andreani

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité