ActualitésPolitique

DÉPARTEMENTALES Le débat de l’UPE 30 déclenche l’ire du Parti Communiste

Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objecitf Gard.
Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objecitf Gard.

Jeudi soir, Burgoa (UMP), Gillet (FN) et Denat (PS) sont invités à participer à un débat autour du développement économique dans le Gard organisé par l'UPE 30. Hier à la faveur d'une conférence de presse, le président du syndicat patronal, Eric Giraudier, a expliqué son choix : "ces trois candidats se sont déclarés à la présidence du conseil départemental". De quoi déclencher la colère du patron des communistes du Gard. Vincent Bouget dénonce un "oral d'allégeance" où "aucun représentant du PCF, du Front de Gauche, pourtant représenté dans la quasi-totalité des cantons, ne pourra apporter la contradiction, ni poser de questions qui fâchent…".

Et de prendre pour exemple : "l'utilisation du CICE dans le Gard qui représente 31 millions d'euros au 1er novembre dernier alors que l'Etat diminue les dotations du conseil départemental de 13,5 millions". Décidément en politique comme en économie, tout est une question de choix.

Lire aussi : DEPARTEMENTALES Grand oral de l’économie pour les candidats à la présidence du Gard

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

9 réactions sur “DÉPARTEMENTALES Le débat de l’UPE 30 déclenche l’ire du Parti Communiste”

  1. Bouget devrait poser les questions qui fâchent à ses camarades sociaux-libéraux PS made in U.E aux manettes et y répondre avec clarté plutôt que de botter en touche. Le reste n’est que posture !

  2. C’est assez symptomatique de la position du patronat à travers les ages. Que les responsables patronaux invitent le PS ou l’UMP c’est classique : les 2 font à peu près la même politique. En invitant le FN qui, au moins sur le papier prêtant faire une autre politique économique, ils prouvent qu’ils croient un peu en ce parti et qu’ils sont capables de composer avec lui. Avant la guerre malgré les saillies anticapitalistes des nazis en Allemagne ou des fascistes en Italie, Hitler comme Mussolini se sont appuyés sur le patronat. Je sais bien que comparaison n’est pas raison mais je ne suis pas certain que cette connivence serve vraiment le FN ni le patronat. Il invite tout le monde ou personne.

  3. Je soutiens la démarche de Vincent Bouget, il semble en effet que les trois débatteurs ne présentent pas les garanties d’un débat de grande envergure. Il suffit pour s’en convaincre de s’attarder sur les programmes de ces trois ‘candidats » au siège suprême de président du CG: rien, qui les différencie. Ces trois messieurs portent à droite, nettement. Socialiste contre l’Austérité, « frondeuse » selon la nomenclature désormais admise, candidate à Bagnols sur Cèze, je ne comprends pas qu’un débat de cette importance (l’avenir du patronat…) puisse être confié à des escrimeurs sans lame.

  4. Le communisme est mort les gars, plus personne ne vous écoute vous n’êtes plus crédibles et ne représentez plus rien. Ce n,’est pas méchant, mais comprenez le.

  5. Mme Sabathe je peux entendre votre colère, mais à un moment il faut comprendre les règles du débat , les invités sont les candidats qui prétendent à la présidence du cg. Question simple qui appelle une réponse simple qui est chez vous le candidat déclaré qui souhaite présider le cg? Votre réponse sera intéressante et vous permettra d’éviter une fois de plus le hors sujet. Enfin je peux vous excuser car quand on est communiste en 2015 il y a une forme d’anachronisme donc quelque part de hors sujet.

  6. je ne suis pas communiste mais socialiste courant « Maintenant la Gauche ». Vous semblez ne pas être très au courant des enjeux de ces élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité