Actualités

DEPARTEMENTALES Canton de La Grand’Combe : Patrick Malavieille réélu au premier tour

Patrick Malavieille réélu pour la 5e fois au conseil général. EL/OG

Dans le canton de La Grand'Combe, les résultats définitifs sont tombés. Avec 53,03% des suffrages exprimés, le sortant PCF Patrick Malavieille remporte la mise dès le premier tour et est réélu pour la 5e fois au conseil général du Gard. Il devance ainsi le FN (29,27%) et l'union UMP/UDI (17,7%) représentée par Colette André-Martin et Dominique Passieu.

19h30. L'émotion est palpable à la mairie de la Grand'Combe, tandis que les candidats et les militants de tous les bords découvrent minute après minute les résultats de chaque commune. Rapidement, la tendance d'une victoire au premier tour pour le candidat sortant se dessine. La droite fait grise mine. De son côté, Patrick Malavieille, téléphone en main, comptabilise les scores qui tombent des 28 mairies concernées. Il garde son sang-froid et reste concentré.

20h. La dernière commune annonce ses résultats dans l'oreille du candidat sortant. Le silence se fait. Patrick Malavieille annonce les résultats finaux. Le public exulte. "C'est une belle victoire. On ne pensait pas être élus au premier tour. C'est la première fois. Mais je n'ai pas trop de mérite car les gens me connaissent, ils ont misé sur une équipe de proximité. On n'est pas nombreux dans le département à obtenir un tel score", regrette le maire de la Grand'Combe qui peine à exprimer sa joie durant quelques minutes. "Mon ami Maurice Tribes, maire honoraire de Branoux-les-Taillades, et Edon Arcangioli, ancien adjoint et mon père de substitution, viennent de nous quitter. Je veux leur dédier cette victoire".

Une centaine de personnes présentes au bureau centralisateur du canton de La GrandCombe. EL/OG
Une centaine de personnes présentes au bureau centralisateur du canton de La Grand'Combe. EL/OG

20h10. La droite s'en va. Patrick Malavieille est rejoint par Guy Laganier, son nouveau suppléant. Ses amis le salue et les félicitent. L'émotion se lit sur son visage. "Ne revenez pas la semaine prochaine", plaisante-t-il. Et de poursuivre : "En revanche, dimanche prochain, j'irai prêter main forte à mes collègues en difficulté sur les autres cantons".

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “DEPARTEMENTALES Canton de La Grand’Combe : Patrick Malavieille réélu au premier tour”

  1. La droite Grand-Combienne doit avoir mal aux cheveux ce matin. Quelle claque!!!Non seulement P.M est élu au premier tour mais ils sont « laminés » par le FN. Il serait temps de se remettre en question. Ah au fait est ce que M. Bouix va nous ressortir la blague des 4 tiers pour recompter les suffrages?

  2. Un grand bravo à Patrick Malavieille. Fort de son bilan, il a su unir autour de lui et faire de la politique comme on l’aime. C’est un exemple à suivre. Il devrait en toute logique jouer un rôle de premier plan dans la direction départementale du PCF qui a un grand besoin de renouvellement.

  3. Bouix a dû sentir le coup . Il a préféré monnayer une place pour les régionales c’est plus sûr mais…il n’est pas dit que Roustan lui fasse ce cadeau. Faudra faire bouger le père Lagarde.

  4. Malavieille toujours égal à lui même, avec des valeurs de partage, de démocratie, d’humaniste, reconnues de tous, c’est pour cela qu’il remporte ses victoires qui ne sont pas d’aujourd’hui.
    2O années au service des autres sans jamais se servir.
    Tous ceux qui étaient aujourd’hui présents à TRESCOL, pour l’hommage qu’il à rendu, à celui qui lui a appris ces valeurs, de respect , de partage, et de démocratie, savent que Patrick Malavieille est l’homme nécessaire à notre département.
    Que le monde politique en prenne bien conscience, pour enfin, faire la différence entre VOULOIR GAGNER, et mériter de GAGNER.

  5. Le musée du Communisme reste ouvert avec son gérant aux tenues improbables dans un canton découpé sur mesure…La Préhistoire existe encore à nos portes avec le PCF encore en vie. Pour Jean Denat ça a surement été le plus mauvais moment de ce dimanche…Quand le coup va mal décidement…

  6. @vincenmilane
    Faut garder un peu de sérieux dans les méninges !!! « …un canton découpé sur mesure »…c’est du n’importe quoi… pourquoi pas aussi des électeurs élevés en batteries, comme des poulets sous cloche de chaleur ??? La préhistoire avec le PCF … manque plus qu’à mettre aussi le couteau entre les dents.
    Faut faire un petit effort avec le cerveau garçon. Les électeurs, ils ont aujourd’hui des IPAD et des Idées, faut pas rêver. Simplement faut vous mettre à l’évidence, au PCF ou chez tout autre parti, être honnête, sérieux, travailleur, et apporter aux autre le meilleur de soit même, c’est le seul bagage nécessaire d’une réussite assurée face à des votants qui vous connaissent depuis des années.
    La formule est tellement simple que peu de politiques y adhèrent. Où est le HIC ?

  7. Ce qui fait surtout mal à Vincenmilane c’est qu’il a conscience que pas mal d’électeurs « de droite » ont voté P.M. Hé oui il est fielleux notre ami mais il sait compter (heu je crois sauf pour les tiers) et comme on dit vulgairement « ça lui troue le C..!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité