A la uneFaits Divers

BAGNOLS Les recherches se poursuivent pour retrouver Lucas, une semaine après sa disparition

Les recherches se poursuivent à Bagnols pour retrouver Lucas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les recherches se poursuivent à Bagnols pour retrouver Lucas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Voilà une semaine que le jeune bagnolais Lucas, 15 ans, n’a plus donné signe de vie.

Les recherches se poursuivent, conduites par les hommes de la police de Bagnols, auxquels se sont ajoutés aujourd’hui le SRPJ de Montpellier et l’Office central de répression des violences faites aux personnes. Côté civil, les recherches sont toujours coordonnées par les services de la Ville à la maison des associations. Des recherches auxquelles plus de 2 000 personnes ont participé depuis la disparition de Lucas, et encore 80 personnes aujourd’hui.

Des recherches statiques

Les recherches ont quelque peu avancé lundi : « on a établi des groupes avec un quadrillage plus restreint sur un secteur que Lucas connaît, explique Jean-Yves Chapelet, premier adjoint au maire de Bagnols, qui coordonne les recherches civiles. Vers 10 heures lundi on a eu une équipe qui a vu quelqu’un descendre et qui est reparti quand il les a vus. Immédiatement la police s’est rendue sur place avec un chien qui a pris une piste. » Une battue a été organisée après le passage du chien, sans succès.

« Le commandant Farel a eu un chien Saint-Hubert en provenance de l’Ain qui est retourné sur les lieux où la personne a été aperçue. Ce n’est pas transcendant, mais il a pris quelque chose, poursuit Jean-Yves Chapelet. 25 légionnaires sont montés avec la police sous la pluie, mais rien de probant. »

Le dispositif de recherches a quelque peu évolué depuis ce matin : « Jusqu’à maintenant, on a cherché en essayant de retourner le terrain, à la recherche d’un Lucas blessé, avec une jambe cassée par exemple, explique Denis Ode, ami des parents et ancien animateur scout de Lucas, qui participe à la coordination des recherches. Aujourd’hui, on n’est plus dans cette hypothèse là. On s’est dit qu’on allait mettre des observateurs à des points stratégiques correspondant aux pistes que les chiens ont relevé, des observateurs qu’on relaie toutes les 3 heures. On a mis 5 paniers de nourriture avec des messages à destination de Lucas, pour qu’il comprenne que personne ne lui en veut. » Des paniers qui n’ont pas bougé ni été vidés.

Selon toute vraisemblance, les recherches devraient continuer demain.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité