A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Contre l’OM, Pasqualetti veut conforter son groupe

Nîmes Olympique à l'entrainement avant le match contre l'Olympique de Marseille. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Nîmes Olympique à l'entrainement avant le match contre l'Olympique de Marseille. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

C'est un groupe de 18 joueurs que le coach José Pasqualetti a convoqué pour ce match contre l'Olympique de Marseille, actuellement classé troisième de ligue 1. Un match de préparation pour les deux Olympiques qui jouent un match clef dès la semaine prochaine.

Dès la semaine prochaine, les Nîmois (7 ème en L2 ) vont devoir aller chercher la victoire face à l'AJ Auxerre (9 ème en L2) s'ils ne veulent pas retomber dans le ventre mou de la ligue 2, et continuer d'approcher cette troisième place salvatrice. Idem du côté de l'Olympique de Marseille (3 ème en L1) qui va affronter son rival de toujours, le PSG (1er en L1). Un match décisif qui laissera de grande chance de remporter le championnat au vainqueur.

C'est dans ce contexte que les deux Olympiques du grand sud vont s'affronter en match amical ce soir au Costières. Une affiche qui devrait plaire au public nîmois, mais pas d'une grande intensité sur le terrain. "Cela nous permet de ne pas rester inactif. Je ne compte pas tester un nouveau dispositif, mais simplement avoir un groupe plus élargi de 18 joueurs afin de faire tourner l'effectif, et préparer ce match contre Auxerre" explique José Pasqualetti. Pour le coach nîmois, pas de doute sur l'équipe alignée par Marcelo Bielsa : "Il y aura quelques pros, mais pas le 11 type de la ligue 1". Face à Tours FC, l'entrée en jeu de Toifilou Maoulida en milieu de seconde période avait été décisive dans la victoire. Un coaching gagnant qui fait la réussite du club depuis janvier. "Il avait besoin de souffler un peu. Il faut se battre pour être titulaire et déloger celui qui joue, cela nous réussit depuis 2015" affirme José Pasqualetti.

Le groupe marseillais : Fabri, Samba - Dja Djédjé, Dubois, Fanni, Pommier, Sané - Araai, Bangoura, Imbula, Lemina, Ocampos, Thauvin - Boutobba, Gignac, Omrani, Porsan-Clemente.

Le groupe nîmois: Michel, Gallon - Barrillon, Cordoval, Marin, Renaut, Robail, Sartre - Azouni, Briançon, Hsissane, Nouri, Parpeix - Koura, Maoulida, Mendy, Omrani, Panagliotis.

Baptiste Manzinali

 

 

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité