Actualités

GAZ DE SCHISTE Le député Fabrice Verdier salue l’engagement de Ségolène Royal

Gaz de Schiste Illustration
Gaz de Schiste Illustration

Cette semaine, la ministre de l'écologie a rappelé son opposition au gaz de schiste. Le député du Gard Fabrice Verdier salue l'engagement pris par Ségolène Royal.

Ces annonces font suite à un article du Figaro faisant état d'un rapport de 2014,  "enterré par le gouvernement", favorable à une exploitation des gaz de schiste par une méthode alternative à la fracturation hydraulique,.

Ségolène Royal, ministre de l’écologie, du développement durable et de l'énergie a annoncé le 6 avril dernier que "les gaz de schiste ne sont plus d'actualité" et a précisé refuser "toutes demandes d'autorisation de forages pour gaz de schiste malgré la pression de lobbies". Ségolène Royal a réaffirmé que le rapport évoqué reconnaît lui-même que la "fracturation hydraulique est condamnable au plan environnemental".

Elle précise que l'alternative proposée conduit « à la fracturation de la roche mère et utilise un gaz, l'heptafluoropropane, une molécule dont le potentiel de réchauffement climatique est 3 000 fois supérieur à celui du CO2 avec à la fois des risques de pollution du sous-sol, des risques de pollution de nappes phréatiques, des risques d’explosions en surface ».

Fabrice Verdier se félicite de la position prise par le Gouvernement et l’écoute des revendications des élus et habitants gardois qui sont mobilisés depuis des mois sur ces questions.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GAZ DE SCHISTE Le député Fabrice Verdier salue l’engagement de Ségolène Royal”

  1. On ne peut que se féliciter de cette position du député Verdier. Cela nous change de l’attitude d’un autre député du Gard, W.Dumas pour ne pas le nommer, qui refuse de prendre position contre le permis Plaine d’Alès (sur sa circonscription), qui refuse d’écrire à la Ministre à ce sujet (d’autres l’ont fait) et qui refuse de simplement répondre aux questions (orales et écrites, et polies !) posées par des citoyens à ce propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité