Actualités

BAGNOLS Les Chantiers d’Espoir, « pour élaborer une alternative ensemble »

Lors de la réunion des Chantiers d'Espoir, ce main à Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Lors de la réunion des Chantiers d'Espoir, ce main à Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

Ils étaient une soixantaine hier matin au centre culturel de Bagnols pour cette première réunion des Chantiers d’Espoir, organisée ici par la section du Parti Communiste Français.

Impulsés au niveau national notamment par des représentants nationaux du Front de Gauche et d’Europe Ecologie-les Verts, les Chantiers d’Espoir se tenaient dans cinq villes du Gard hier.

« Permettre la prise de parole des citoyens »

« C’est une réaction à la politique d’austérité du gouvernement, à l’abstention et à la montée du FN », explique Michel Tortey, secrétaire de la section Gard rhodanien du PCF, « l’idée est de nous mobiliser ensemble pour élaborer une alternative sociale, politique et écologique, bâtir une majorité d’idées dans le pays. »

Lors de la réunion des Chantiers d'Espoir, ce main à Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Lors de la réunion des Chantiers d'Espoir, ce main à Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

Le tout dans une optique de prise de parole la plus large possible, « pour permettre la prise de parole et la participation des citoyens, partir des réalités et des préoccupations de tout un chacun. »

La première réunion bagnolaise, qui a duré toute la matinée, a vu fuser un grand nombre d’interventions, et pas mal d’interrogations, autour de la participation des jeunes notamment.

Pour autant, peu de propositions sont ressorties de cette matinée au final surtout consacrée à la mise en place de l’organisation du Chantier d’Espoir, qui devait se décliner dans les principales villes du Gard rhodanien, où des réunions thématiques seront organisées.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “BAGNOLS Les Chantiers d’Espoir, « pour élaborer une alternative ensemble »”

  1. C’est vrai, il y a du boulot. Quant aux thématiques, elles sont bien assez nombreuses. Si les jeunes ne sont pas très nombreux, eux, dans ces réunions plénières c’est précisément parce qu’elles ne correspondent sans doute pas à leurs attentes mais aussi à leur manière de vivre et faire vivre la controverse. Les bars ou les bancs publics sont souvent plus propices à la discussion politique que les salles prévues à cet effet!! Néanmoins, les Chantiers d’espoir ont le mérite d’exister comme l’a fait remarquer une très jeune fille venue défendre les langues anciennes au collège: « on ne sait pas qu’il existe des endroits pour parler de politique! » a-t-elle dit. Un bel aveu. Je recommande la création très rapide de Mille Clubs. C’est dans un de ces lieux que j’ai fait mon propre apprentissage de l’assemblée générale. Plutôt que les grandes salles inutiles, au coût de fonctionnement insupportable, les élus feraient bien de se tourner vers des structures légères et efficaces, à « poser » partout où la culture manque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité