A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Un déplacement difficile au Havre ce soir

Entrainement pluvieux ce lundi matin à la Bastide. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Entrainement pluvieux ce lundi matin à la Bastide. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Rude semaine pour Nîmes Olympique qui s'apprête à rencontrer le Havre ce soir, et Troyes samedi aux Costières. Le coach doit aussi composer avec un effectif réduit, et des bruits de couloir peu réjouissants.

Après son coup de gueule entendu vendredi soir en conférence de presse après le match contre Créteil, José Pasqualetti espère que son message a été entendu : "C'était une façon de dire que nos dirigeants doivent prendre conscience de la situation, y compris les élus locaux. Nous sommes réellement inquiets." Le coach nîmois regrette que la classe politique, qui s'était montrée concernée au début des affaires, ne se fassent plus entendre pour aider un club qui en a bien besoin. En coulisse, les discussion vont bon train entre Rani Assaf et Jean-Louis Gazeau, dont le premier se dit prêt à racheter les parts de Jean-Marc Conrad et Serge Kasparian, mais à un prix revu nettement à la baisse. Ce que l'ancien propriétaire du club Jean-louis Gazeau n'accepte pas. À cela s'ajoute la proposition de nouveaux actionnaires algériens par Jean-marc Conrad dont Rani Assaf ne veut pas, et une commission d'appel qui arrive à grand pas, le 7 mai prochain.

José Pasqualetti monte au créneau et veut faire réagir dirigeants et politiques. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
José Pasqualetti monte au créneau et veut faire réagir dirigeants et politiques. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Difficile de parler football dans ce micmac à l'issue incertaine. "C'est le terrain qui devrait nous permettre d'oublier tout ça, c'est notre métier. Ce match au Havre, on se doit de le jouer à fond lance José Pasqualetti avant d'ajouter, non sans regret je n'étais pas si fou que ça quand je disais qu'une troisième place au vu des résultats des autres était possible. Si on avait battu Clermont et Créteil...tant pis pour nous."

"Se concentrer sur le rectangle vert"

Côté terrain, les joueurs font mines de se focaliser uniquement sur l'aspect sportif. Mais comment envisager qu'aucun d'entre eux ne s'interroge sur son avenir, dans un club qui part à la dérive ? Pour Fethi Harek, retenu dans le groupe de ce soir, la concentration est difficile dans ce contexte "C'est une saison inédite pour tous le monde. C'est extra sportif, ce n'est pas à nous de gérer ces histoires, il y a des personnes compétentes qui font le maximum pour stopper tout ça. Nous, on doit se concentrer sur le rectangle vert."

Ce soir, les Crocos affrontent le Havre pour le compte de la 34 ème journée en match à l'extérieur. Un déplacement difficile, les joueurs n'ont eu qu'un jour de préparation ce lundi. Il faudra réitérer dès samedi contre Troyes, leader de la deuxième division, cette fois aux Costières.

Le groupe retenu contre le Havre : Michel, Gallon. Cordoval, harek, Barrillon, Renaut, Elie. Briançon, Hsissane, Kovacevic, Bobichon, Robail. Maoulida, Nouri, Koura, Mendy.

Sartre, Panagiotis, Kasparian, Cissokho et Lacourt sont aux soins, Valls et Omrani devraient être prêts pour le match de samedi.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité