ActualitésPolitique

GARD Département : 330 euros de pénalités pour les élus absents

Au centre, le nouveau président du conseil départemental Denis Bouad, entouré de plusieurs élus du Département. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Au centre, le nouveau président du conseil départemental Denis Bouad, entouré de plusieurs élus du Département. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

La politique est faite de symboles. Réunie pour la première fois après l'élection du président PS Denis Bouad, l'assemblée départementale a adopté ce matin un nouveau règlement intérieur. Des dispositions censées marquer les esprits, comme la mise en place d'une pénalité de 330 euros, en cas d'absence d'un élu lors d'une séance publique ou d'une réunion de commission. La courte liste des mots d'excuse édictés comprendra notamment la maladie ou la représentation du président lors des manifestations. "Cette mesure, prévue par la loi, doit officiellement entrer en vigueur en 2016. Nous prenons un peu d'avance", explique Denis Bouad, qui souhaite afficher l'image d'une Assemblée au travail pour le Gard.

Dans ce nouveau règlement, l'exécutif a réitéré l'abattement de 5% des indemnités des élus, actée en décembre par l'ancien président de l'Assemblée, Jean Denat. "Nous apprécions votre sagesse, M.Bouad, à un moment où beaucoup de Gardois souffrent ", intervient le président du groupe UMP, Laurent Burgoa, qui ne manque pas de préciser : "au départ, vous aviez inscrit les indemnités forfaitaires à leur taux maximum. Heureusement qu'on vous a demandé de rectifier".

L'écologiste Geneviève Blanc demande aussi la parole : "je suis d'accord sur le fait de participer à l'effort collectif, seulement j'attire votre attention sur le statut de l'élu qui assume entièrement sa fonction. Pour siéger au Département, j'ai arrêté mon travail. C'est un choix, je l'assume. Mais je tiens à vous signifier que je n'ai pas changé de catégorie sociale".

Les conseillers départementaux ont adopté à la majorité la délibération. Seul le groupe FN a voté contre : "nous sommes d'accords sur la philosophie, mais nous trouvons que ces mesures ne vont pas assez loin", a réagi le frontiste Nicolas Meizonnet.

Capture d’écran 2015-04-30 à 10.37.41

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARD Département : 330 euros de pénalités pour les élus absents”

  1. donc si l’élu enterre son cousin il prend 330 euros d’amende pour absence. M. Bouad vous feriez mieux de payer vos cotisations au PS et de rendre les sommes que vous vous êtes votées pour la Segard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité