A la uneActualitésPolitique

GARD Département : les treize vice-présidents reçoivent leurs délégations

Le conseil départemental du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Le conseil départemental du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Très attendues, les délégations des treize vice-présidents (sept socialistes, deux non-encartés, trois communistes et une écologiste) du conseil départemental du Gard, présidé par le socialiste Denis Bouad, sont tombées.
Deux conseillers départementaux (PCF et EELV) obtiennent également des attributions.  

L'ex-socialiste Alexandre Pissas. Photo : C.M/Objectif Gard.
L'ex-socialiste Alexandre Pissas. Photo : C.M/Objectif Gard.

Alexandre PISSAS (ex-PS) 1er vice-président avec délégation générale, présidence du SDIS, la délégation du CHU, la présidence de la SEMIGA. 

Olivier GAILLARD (PS) président du groupe PS est nommé vice-président délégué aux infrastructures et  aux déplacements.

Martin DELORD (PS) qui devient vice- président délégué aux finances et à l'administration générale. Il présidera également la commission d'Appels d'offres. 

Christophe SERRE (PS) est nommé vice-président, délégué à l'Autonomie des personnes âgées et handicapées.

Christian VALETTE (PS) est nommé vice-président délégué à l'Aménagement du territoire et à la solidarité territoriale

Capture d’écran 2015-05-05 à 18.12.48
Françoise Laurence Perrigot, troisième vice-présidente. Photo : C.M/Objectif Gard.

Françoise LAURENT PERRIGOT (PS) est nommé vice-présidente déléguée à l'attractivité économique, à l'Agriculture et au Haut débit (Délégations transversales). 

Nathalie NURY (PS) est nommé vice-présidente déléguée à l’Education et aux Collèges.

Carole BERGERI (PS) est nommé vice-présidente déléguée à l'insertion et à l'accès à l'emploi

Amal COUVREUR (sans étiquette) est nommé vice-présidente déléguée aux contrats de ville et à la jeunesse.

Christian Bastid, président du groupe PCF au conseil départemental du Gard. Photo : Eloïse Levesque / Objectif Gard.
Christian Bastid, président du groupe PCF au conseil départemental du Gard. Photo : Eloïse Levesque / Objectif Gard.

Christian BASTID (PCF)  est nommé vice-président vice-président délégué à l'habitat et au suivi de l'ANRU (Délégations transversales). 

Jean Michel SUAU (PCF) perd sa vice-président qu'il avait lors de la précédente mandature et devient conseiller départemental délégué à la protection de l'enfance et à la famille.

Patrick MALAVIEILLE (PCF) est nommé vice-président délégué à la culture, au patrimoine et à l'éducation artistique.

Cathy CHAULET  (PCF) est nommé vice-présidente déléguée au Développement du Bio et des circuits courts. 

Geneviève Blanc, vice-présidente EELV du Département. Photo : C.M/Objectif Gard.
Geneviève Blanc, vice-présidente EELV du Département. Photo : C.M/Objectif Gard.

Bérengère NOGUIER (EELV) conseillère départementale reçoit la délégation de l'Economie sociale et solidaire. 

Geneviève BLANC (EELV) est nommé vice-président déléguée à l'Environnement et à la prévention des risques. 

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “GARD Département : les treize vice-présidents reçoivent leurs délégations”

  1. La docilité paie plus que l’insoumission. Les élus communistes ayant voté le budget de Jean Donat sont récompensés avec une vice présidence qui leur permet d’émarger à 3193,33€/mois, le vilain petit canard Suau se voit retirer sa vice présidence précédente et devient conseiller départemental avec 2251€ soit près de 1000€ de moins par mois. Il perds de l’argent mais il a gardé son honneur. Mais bon, chacun choisi en fonction de se qu’il souhaite conserver!

    1. Il a gardé son honneur!!! Il a pas de figure ouais, le budget il y était favorable, il avait participé à son élaboration. S’il avait eu « de l’honneur » il aurait voté contre et ne se serait pas abstenu pour uniques raisons electorales

  2. Toujours aucune nouvelle des responsabilités aux tourisme ? Je croyez que ceci était une richesse de notre département. …

  3. Je souscris. Rien pour le tourisme. J’espère que l’on s’occupera de la mobilité et de la réindustrialisation dans le Gard rhodanien. Le Port de l’Ardoise, on en parle quand?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité