ActualitésPolitique

GARD L’UMP Laurent Burgoa écrit au ministre Vallini

Le chef de file de l'union de la droite et du centre Laurent Burgoa (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le chef de file de l'union de la droite et du centre Laurent Burgoa (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le carton d'invitation de Laurent Burgoa s'est-il égaré pour la conférence du secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale ? Jeudi, André Vallini est venu exposer, au Pont-du-Gard, la philosophie de la loi NOTRe. Une réforme territoriale controversée pour les maires et autres élus locaux qui digèrent déjà mal les baisses de dotations budgétaires du gouvernement.

Dans l'assistance, plusieurs présidents de collectivités comme Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, Juan Martinez, maire de Bellegarde ou encore le maire de Manduel Jean-Jaques Granat… Mais pas de Laurent Burgoa. Vraisemblablement vexé, l'adjoint au maire et président du groupe UMP au Département a envoyé une lettre de réclamation au ministre, en évoquant, par la même occasion, sa volonté de faire entrer le Gard dans la région PACA : "Je suis surpris de n’avoir reçu d’invitation à vous rencontrer. En effet, les élus de droite, durant la récente campagne des élections départementales, n’ont eu de cesse d’évoquer la possibilité d’un rattachement de notre département à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Avec 20 élus du Bon Sens Gardois, 22 élus de gauche, le rapport des forces est équilibré et la voix des Gardois ayant émis le souhait d’un rattachement à la région PACA doit être prise en compte !".

Si un département limitrophe souhaite changer de région, il aura jusqu'à 2019 pour le faire. Toutefois, le dispositif mis en place par le législateur est complexe : pour qu'un département change de région, les trois cinquièmes de son assemblée doivent se prononcer favorablement. Idem pour les deux régions (d'origine et d'accueil).

Dans le cas du Gard, il parait difficile voir impossible que notre département intègre la région PACA.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Dans le Gard, le ministre André Vallini en terrain miné

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “GARD L’UMP Laurent Burgoa écrit au ministre Vallini”

  1. Il serait peut être temps maintenant de se concentrer sur les vraies préoccupations des Gardoi(se)s -> développement économique, création de richesse, emploi plutôt que d’en perdre avec un énième redécoupage.
    Notre département a besoin d’une mobilisation forte pour sortir de l’ornière tracée par des années de politiques sans fond.

    1. alors que les conseillers départementaux FN s’activent un peu ! a part être sur les réseaux sociaux et Objectif gard, à quoi sert votre action de conseiller communautaire et municipal d’opposition ? Vous n’êtes que dans l’invective jamais dans l’échange et la construction !!!!

    2. Je vous invite à suivre les séances des conseils ouvertes au public plutôt que de rabâcher les slogans de la majorité…en même temps, oui, nous avons une autre approche économique, en plaçant au cœur l’économie de proximité, nos PME et l’emploi local…entre autre.

  2. ce n’est pas aux conseillers départementaux de décider si le Gard doit changer de région, car ceci ne décideront qu’en fonction de leur intérêt politique personnel. c’est à la population de décider et pour cela j’espère bien que s’il y a une autre majorité présidentielle en 2017, sera instauré un référendum, car c’est au peuple de choisir

    1. Oui, c’est pour ça que burgoa veut que les conseillers départementaux consultent les Gardois à travers un référendum !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité