A la uneActualités

FAIT DU JOUR Les religions unies dans le sang

Collecte de sang à la Maison du Protestantisme hier après-midi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Collecte de sang à la Maison du Protestantisme hier après-midi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Hier, les communautés religieuses nîmoises étaient réunies à la Maison du Protestantisme pour une cause commune : le don de sang. Tout un symbole pour abolir les frontières. 

Aux alentours de 14h, il n'y avait pas foule à l'entrée de la Maison du Protestantisme. Pourtant, petits gâteaux, café, thé à la menthe attendaient les donneurs. "Ce n'est pas la grande folie, on doit être à une douzaine de poches prélevées" déplore Jean-François Breyne, pasteur de l'Eglise Protestante Unis de France à Nîmes et secrétaire du comité inter-religieux.

L'objectif est encore loin, soit une cinquantaine de donneurs. Difficile d'anticiper la fréquentation qui est très variable et qui répond à une alchimie particulière. "La veille d'un jour férié, généralement, ce n'est pas fameux".

"Faire couler du sang pour la vie"

Parmi ces donneurs, des habitués qui répondent systématiquement à l'appel, des gens de toutes les communautés, croyant ou pas. En partenariat avec EFS (l'Etablissement Français du Sang), cette collecte répondait à un double objectif : celui d'alimenter logiquement les stocks toujours en demande, et de montrer que les religions, au delà de leurs différences culturelles, peuvent s'unir pour la bonne cause. "On est capable de faire couler du sang pour la vie". Un message fort dans une période trouble où l'extrémisme gagne du terrain. Le Pasteur Jean-François Breyne, qui organise cette collecte pour la quatrième année consécutive, est plutôt optimiste : "Nous sommes tous au service d'une même cause, la fraternité. La collecte de sang sert aussi à rapprocher les gens."

Les origines religieuses, culturelles ou sociales des donneurs sont tenues secrètes, "un musulman, un juif ou un chrétien bénéficie du même sang, cela prouve bien qu'il n'y a pas de frontières à avoir entre nous".

Le site EFS de Nîmes sera également ouvert samedi 9 mai au matin pour accueillir les donneurs de sang, de plasma, et de plaquettes.

Quelques adresses pour donner son sang tout au long du mois de mai.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité