Politique

REPLAY Départementales : Le 20h de France 2 revient sur les négociations autour d’Alexandre Pissas

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.59.25

Ce mercredi 20 mai à 20h, les équipes du 20h de France 2 ont consacré un sujet à Alexandre Pissas, élu dans le Gard lors des dernières élections départementales. Le maire de Tresques a beau avoir été exclu du PS et s’être présenté en binôme avec une candidate de droite, il a finalement voté pour que le socialiste Denis Bouad devienne président du conseil. Pour cela, la gauche gardoise a dû lui accorder des concessions. L’Oeil du 20h est allé à la rencontre des acteurs de cette partie de poker menteur.

www.objectifgard.com vous propose de voir ou revoir cette séquence en vidéo : 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “REPLAY Départementales : Le 20h de France 2 revient sur les négociations autour d’Alexandre Pissas”

  1. Bouad qui a pratiquement tout lâché à Pissas pour conserver la tête du Département (voir Reportage France 2 ci-après) se dit maintenant prêt à négocier avec ….la Droite ce ne sont plus des Politiques mais des Marchands de Tapis…..Les digues Droite-PS et Droite-Droite Extrême sont tombées….Et ils s’étonnent que de plus en plus de gens se désintéresse de la politique ou votent FN….Monsieur Bouad qui pour prendre la place de Présidant du Département n’a pas hésité à jouer les « marchands de tapis » avec M. PISSAS qui lui a fait monter les enchères et a empoché
    le Jack-Pot….Belle image donnée là aux Electeurs Messieurs

  2. Que je résume un peu ce reportage.

    Monsieur Pissas a demandé la présidence d’habitat du Gard mais il ne connait rien au logement social. Quelle cohérence à gauche quand même… Comment un seul homme peut gérer tout un tas de dossiers si différend ? Comment être sur tous les fronts en même temps ?
    Comment le département sera gérer ? Je me fais du soucis car voir un tel niveau d’incompétence me fait extrêmement peur pour l’avenir de notre département

    Preuve que la classe politique actuel ne veut qu’une seule chose. Des postes, des postes et encore des postes. Il va vite falloir que cela change car sinon nous allons droit dans le mur !

  3. ce reportage ne parle pas de la chose la plus importante que pissas a obtenu de valls : une missions interministérielle sur les pompiers c’est à dire qu’il signe un rapport fait par des fonctionnaires de Bercy et il empôche des centaines de milliers d’euros

  4. L’affaire Pissas n’est pas l’affaire d’un seul homme, s’il a eu ce parcours c’est parce que ses amis-ennemis ont été demandeurs et négociateurs. C’est donc l’ensemble des élu(e)s du conseil départemental qui est à blâmer. Alors s’offusquer du parcours de Monsieur Pissas qui dévoile le cheminement au grand jour, c’est un peu dire  » faites vos magouilles dans l’ombre, que personne ne sache rien). Comme par exemple les vice président(e)s qui n’avaient pas d’étiquette et qui ont négocié sournoisement, eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité