ActualitésPolitique

NÎMES Paloma, à l’épreuve des baisses des subventions publiques

SMAC de Paloma, 250 chemin de l'aérodrome. 30 000 Nîmes.
Créée en 2012 pour Nîmes Métropole, la SMAC de Paloma, a une capacité d'accueil de 1 728 spectateurs.

Les élus de Nîmes Métropole votent, ce soir, une diminution de 87 000 euros de l'enveloppe de fonctionnement attribuée à la SMAC.

Les réductions des aides de l'Etat aux collectivités ne sont pas sans conséquences sur le territoire. Ce soir, l'ensemble des 96 conseillers communautaires de Nîmes Métropole sont appelés à entériner une subvention de fonctionnement pour la salle de spectacle, dont le budget s'élève à 3,5 millions d'euros. Pour l'année 2015, l'enveloppe attribuée par l'EPCI* est en baisse de 87 000 euros, et s'établit à 1,7 millions d'euros. "Ce n'est pas une surprise, on nous avait prévenu que leur aide allait baisser", réagit Flavie Van Colen, directrice adjointe de Paloma.

La diminution de Nîmes Métropole s'ajoute à celle de la Région mais aussi à celle du Département. La subvention du conseil départemental est passée, en 2014, de 150 000 euros à 120 000 euros. "On nous a averti au dernier moment que notre subvention allait diminuer de 20%", glisse la directrice.

La disette budgétaire des collectivités locales est, pour l'instant, compensée par des organismes nationaux. La subvention de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) est en hausse de 5 000 euros, à l'instar de celle délivrée par le CNV (Centre National des Variétés) qui s'élève, pour cette année, à 65 000 euros.

Pour pallier à ce manque, l'équipe de Paloma travaille également sur le mécénat privé. "On démarche des entreprises et nous augmentons aussi nos tarifs. Si vous avez remarqué, il y a de moins en moins de concerts à six euros", expose Flavie Van Colen, qui prévient : "si les diminutions s'accroissent, nous serons contraints de revoir notre programmation et augmenter nos tarifs".

*EPCI (Un établissement public de coopération intercommunale), statut juridique de Nîmes Métropole.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Paloma, à l’épreuve des baisses des subventions publiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité