• Home »
  • Economie »
  • NÎMES L’UPE 30 veut rapprocher les entreprises locales des donneurs d’ordre

NÎMES L’UPE 30 veut rapprocher les entreprises locales des donneurs d’ordre

Eric Giraudier lève son verre à la santé de son nouveau projet. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Eric Giraudier lève son verre à la santé de son nouveau projet. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Des mois à l’écoute des chefs d’entreprise, de constat, de réflexion ont amené l’UPE 30 d’Eric Giraudier à faire en sorte de trouver une meilleure adéquation entre les entreprises locales et les donneurs d’ordre.

Le chiffre avancé par Eric Giraudier est saisissant : « 98% des entreprises dans le Gard sont des TPE ou PME. Elles sont moins de 20% à capter des marchés publics et appels d’offre ».  Autant dire, pas grand-chose. Partant de ce constat et après des réunions entre entreprises, donneurs d’ordre, services de l’Etat, l’UPE 30 a décidé d’agir en proposant une « stratégie de Bon Achat », en créant une journée d’information sur l’ensemble des projets des futurs appels d’offre qui pourraient voir le jour en 2016. Cette journée d’information annuelle devrait voir le jour fin octobre, début novembre. Enfin, une plateforme dématérialisée mettra en relation les entreprises et les donneurs d’ordre. Concrètement, sur un site internet gratuit et accessible à chaque entreprise, les patrons auront accès à tous les appels d’offre qu’ils soient publics ou privés. « Qu’ils se rassurent, les chefs d’entreprise ne seront pas tous seuls. On va apporter aussi de la formation pour faire progresser les entreprises et qu’elles puissent ainsi répondre aux appels d’offre. On peut aussi les pousser à se regrouper », suggère Giraudier. Parmi les autres mesures étudiées, l’envie de favoriser les circuits courts, supprimer les freins qui limitent l’accès des entreprises et la mise en place d’un comité de suivi.

Partager