A la uneSociété

ALÈS Obésité : un suivi unique en France à la clinique Bonnefon

Léquipe de lassociation HaltO de la clinique Bonnefon. EL/OG
L'équipe de l'association Halt'O de la clinique Bonnefon. EL/OG

Créée en mars dernier à la clinique Bonnefon, l'association Halte Obésité a pour objectif d'accompagner les patients en surpoids. Un dispositif unique en France qui propose un suivi diététique à vie, des réductions en salle de sport, des randonnées, des ateliers cuisine...

Selon les estimations, en 2050, entre 40 et 50 % de la population française sera obèse, si la tendance se poursuit. C'est parti de ce constat que Mario Dente, chirurgien viscéral et bariatrique à la clinique Bonnefon d'Alès, a fondé l'association Halt'O, qui s'adresse en particulier aux personnes qui souhaitent une intervention chirurgicale. "On récupère beaucoup de patients qui ont repris du poids après une opération, et qui cherchent un suivi. L'opération ne sert à rien si le malade ne change pas de mode de vie", observe le praticien.

Outre l'opération, la clinique propose un bilan de prise en charge pré-opératoire, 10 séances avec un diététicien étalées sur 2 ans, un rendez-vous avec un psychologue si nécessaire, ainsi qu'un test de résistance physique avec un kiné pour orienter les patients vers un programme sportif adapté. Des partenariats avec deux salles de sport d'Alès ont également été signées pour deux ans de réduction. "Notre objectif est de faire un lien entre la clinique et l'extérieur", souligne le médecin. "Le fait d'avoir un dialogue régulier, ça aide à maintenir les bonnes résolutions, ça motive d'avoir des échéances", témoigne Valérie, 43 ans, opérée en mars d'un by-pass. "J'ai perdu 22 kg en 4 mois et je ne le vis pas comme une contrainte. Les randonnées et les rencontres permettent de discuter".

Des projets de conseils en image

Aujourd'hui, le Docteur Dente souhaite se mettre en lien avec quelques restaurants de la ville pour proposer des menus adaptés et permettre au patient de se faire plaisir. "Le client qui a un anneau et qui mange moins ne doit pas payer comme les autres", affirme le chirurgien. Et d'ajouter : "Je souhaite aussi négocier pour des partenariats avec des conseillères en image, pour le look, le maquillage". Autres projets : des soirées entres opérés et non-opérés, des groupes de paroles...

Le coût de ce suivi en clinique privée ? Les bénéficiaires de la CMU doivent uniquement avancer les séances avec la diététicienne puis seront remboursées à l'issue du programme, "si ce dernier est honoré". Pour les autres, la mutuelle prend automatiquement en charge les frais, sauf pour les dépassements d'honoraires de l'opération, estimés "entre 500 et 1000 €, l'un des tarifs les plus bas de la région".

La clinique a enregistré 50 nouveaux patients depuis la création de l'association. Un premier bilan "surprenant" pour Mario Dente, qui est passé du public au privé pour mettre en place ce projet. "On a trouvé quelque chose que les gens attendaient. J'ai des personnes qui viennent de Tarascon et même de Toulouse", conclut-il.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “ALÈS Obésité : un suivi unique en France à la clinique Bonnefon”

  1. Si on n a pas d argent’ et en invalidité, comment fait on pour perdre du poids. Désolée mais je n ai pas 500 €,
    Pour que jeu sois bien, il faudrait que je perde au moins 30 kg rapidement, car je souffre

  2. Bonsoir,

    Je viens de trouver votre article de juin 2015. Je suis à la recherche d’un site ou d’une page facebook de cette association.
    Bien à vous,

    Jérôme

  3. bonjour je m appelle Christelle je pèse 138 kilo j’essaie de perdre des kilos toute seule en faisant attention à ce que je mange et fais de la gym et tennis de table avec handisport mais je me sens pas du tout à ma place je souffre beaucoup pouvez vous m aider par une prise en charge dans des sport collectifs…qui serait plus adapter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité