Actualités

GRAND AVIGNON L’agglo et ses communes signent une charte pour le développement durable

Jean-Marc Roubaud et Jacques Demanse ont signé la convention (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Marc Roubaud et Jacques Demanse ont signé la convention (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Consommer et produire autrement, se déplacer autrement, construire autrement et aménager le territoire autrement » : les enjeux de la charte d’engagement pour le développement durable du Grand Avignon présentés par le président Jean-Marc Roubaud sont ambitieux.

Cette convention, qui fixe les grandes orientations de l’agglo et de ses communes dans le domaine d’ici à 2020, est le fruit d’un travail entamé quelques mois après le début du mandat, il y a un an.

Une ressourcerie dans les tuyaux

Quatre ateliers ont été créés, sur les thèmes des déchets, de l’énergie, de la qualité de l’air et de l’aménagement des espaces. Des ateliers qui ont défini dix priorités, parmi lesquelles la modernisation de la gestion des déchets, en testant une tarification incitative pour les usagers, ou encore l’ouverture d’une ressourcerie.

Su ce point, l’agglo « est à la recherche d’un terrain avec un local, bien placé, annonce Jacques Demanse, maire de Sauveterre et vice-président de l’agglo délégué au développement durable. On a un budget de 300 000 euros cette année, on est prêts. »

Parmi les autres engagements figurent le soutien aux actions permettant de réduire la consommation d’énergie, développer l’économie circulaire et les circuits courts, l’utilisation de véhicules propres, soutenir les actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur et extérieur, protéger les patrimoines culturels, naturels et agricoles, relier selon une trame verte et bleue les aménagements communaux et communautaires et enfin élaborer un projet d’agglo selon les recommandations de l’agenda 21. « Certaines communes ont déjà mis en place leur projet agenda 21, dont Villeneuve-lèz-Avignon », a noté le président de l’agglo, par ailleurs maire de la cité cardinalice.

« Une volonté forte »

Et Jean-Marc Roubaud d’énumérer les projets ayant trait au développement durable déjà mis en œuvre depuis un an, comme la première phase du tram et l’ouverture de 2 lignes de bus à haute fréquence, l’ouverture du parking relais de l’île Piot, le lancement d’une plateforme de covoiturage, la réouverture de la ligne SNCF Avignon-Carpentras ou encore l’installation de conteneurs à déchets enterrés. Autant de chantiers qui ont valu à Avignon et au Grand Avignon une labellisation Territoire à énergie positive pour la croissance verte.

De quoi faire dire à Jacques Demanse que « les élus ont montré une volonté forte. » Une volonté « transversale », dixit Jean-Marc Roubaud, « qui ne dispose pas d’une ligne de budget transversale globale », mais qui est présente « dans chaque service. »

Une charte qui engage autant l’agglo que ses 15 communes, sans pour autant que cela implique un contrôle : « il y a une notion de confiance et le Grand Avignon est là pour accompagner et aider à la mise en œuvre, notamment dans les petites communes », indique Jean-Marc Roubaud. Le calendrier de mise en œuvre des actions sera défini dans le cadre de l’agenda 21. Et Jean-Marc Roubaud d’affirmer : « on va s’attacher à ce que les engagements soit réalisés. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité