A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Recrutement : Robail part, Vlachodimos veut revenir

Christian Perdrier lors du point presse de mardi 3 février au stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Christian Perdrier lors du point presse de mardi 3 février au stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le mercato du Nîmes Olympique est toujours au point mort, alors que l'assemblée générale a voter hier soir en faveur d'une augmentation de capital de 2,5 M d'euros.

Henri Atamaniuk était contraint d'avancer à l'aveuglette. L'augmentation du capital votée, celui qui vient d'être recruté au poste de conseiller sportif doit tout de même jongler avec des finances légères et les demandes de José Pasqualetti. Ce que le coach souhaite, ce sont des joueurs d'expérience, pour palier à un effectif pour l'instant trop jeune. "Je suis pris dans ce dilemme, les joueurs expérimentés coûtent cher, alors pour le moment on est en stand by." Jusqu'à hier soir, l'enveloppe dédiée au recrutement était incertaine, désormais, l'augmentation de capital voulue par Rani Assaf va permettre de savoir où aller. Mais pas de quoi s'emporter. Un exemple : Ismael Bennacer, l'attaquant arlésien de 17 ans était en discussion avec le club gardois. Manchester City est passé par là. Le club anglais a proposé un contrat de trois ans et 200 000 euros de prime à la signature au jeune international français d'origine algéro-marocaine. "Qu'est-ce qu'on peut faire dans ces cas là ? On ne pouvait pas s'aligner" déplore le conseiller sportif.

Une surprise d'ici deux jours

Idem pour Maoulida. Si la direction est prête à garder le joueur - son contrat comprend une saison supplémentaire - une proposition est venu d'Inde. "On ne veut pas le céder, mais s'ils font une offre supérieure, on n'y sera peut-être pas opposé". Du côté de Mathieu Robail, les négociations sont rompues. Le milieu de terrain trentenaire avait des prétentions salariales trop élèves, qu'il n'a pas voulu revoir à la baisse. Il quitte définitivement le club après trois saisons passés sous le maillot rouge et blanc. Vlachodimos a manifesté son souhait de rester au club, mais la décision appartient à l'Olympiakos. "On lui a fait comprendre que l'on serait heureux qu'il revienne." Là encore, point mort. Henri Atamaniuk ne veut pas se risquer à lâcher des noms. Pourtant, une vingtaine de noms ont fuité. "Dans cette liste, il y a un peu de vrai, mais surtout beaucoup de faux. Par expérience, donner des noms nous portera préjudice." Seul révélation, un joueur venu d'Europe de l'Est serait dans le sillage du Nîmes Olympique. Son nom pourrait être annoncé d'ici deux jours.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité