A la uneActualitésPolitique

BAGNOLS La vente du terrain de l’Ancyse votée en conseil municipal

Ce matin, lors de la réunion du conseil municipal de Bagnols à la maison de l'entreprise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce matin, lors de la réunion du conseil municipal de Bagnols à la maison de l'entreprise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est fait : le conseil municipal de Bagnols, réuni ce matin, a accepté la vente d’une partie du terrain de l’ancien stade de l’Ancyse.

« Le terrain était à vendre depuis au moins deux exercices, a rappelé le maire Jean-Christian Rey. On a pris le temps, maintenant on a un beau projet et on n’a rien bradé. »

Logements pour séniors, maison médicalisée et commerces

Le terrain va être vendu à la société JPB Promotion pour 830 000 euros, auxquels s’ajoute la réalisation d’un mur de soutènement à la charge de l’acquéreur pour un coût estimé de 100 000 euros. « Six dossiers ont été retirés, et une seule proposition d’achat a été faite, elle correspond en tout points au cahier des charges que nous avions fixé », s’est félicité le premier adjoint Jean-Yves Chapelet.

Ainsi, la société a proposé un ensemble « mixant des logements de qualité à destination d’un profil de séniors, pour faire un centre de vie avec maison médicalisée et commerces de proximité », a précisé le premier adjoint, ajoutant que les bâtiments seront « en R+2 (deux étages, ndlr) maximum, et le pôle médicalisé disposera de son propre parking souterrain. »

le plan de masse du projet qui prendra place sur le terrain de l'Ancyse (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
le plan de masse du projet qui prendra place sur le terrain de l'Ancyse (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Tout se fera en concertation avec les commerçants »

Un projet qui ne convainc pas l’opposition. Ainsi, le conseiller municipal Les Républicains Serge Rouquairol regrettera que « l’habitat étudiant n’a pas été pris en compte, loin de là », tandis que Christian Roux craindra pour sa part que « l’installation de commerces de proximité fasse que les commerces quittent le centre-ville et le laissent vidé de ses commerces. » Claude Roux (UDI), estimera de son côté que « la ville manque de structures sportives et culturelles, mais vous avez choisi une autre option. »

Sur la question de l’habitat étudiant, le maire a précisé qu’il n’avait certes pas été retenu sur le site, mais a évoqué dans le projet de restructuration du lycée « un internat, avec une partie pour les post-bac et les infirmières. » Concernant les commerces, Jean-Yves Chapelet a évoqué « quelques cellules de commerces de proximité, mais tout cela se fera en concertation avec les commerçants, nous voulons faire un quartier de vie, et pas un quartier dortoir. » Enfin, sur l’option choisie par la ville, Jean-Christian Rey a affirmé que ce projet s’intégrait « dans une restructuration globale du quartier », et a argué « une vraie demande d’appartement adaptés pour les séniors. »

La vente a été votée avec cinq voix contre, celles de Serge Rouquairol, Christian et Claude Roux, Yvette Ortiz et Claudine Prat.

Et aussi :

Contrat de ville du Gard Rhodanien : le conseil municipal a voté à l’unanimité le contrat de ville du Gard Rhodanien 2015-2020, qui définit la mise en œuvre de la politique de la ville. Un plan qui va concerner 3 800 habitants, soit 21 % de la population bagnolaise. Une population dans une situation économique très fragile : « le revenu médian des quartiers prioritaires bagnolais est de 7 300 euros par an, le plus bas des quartiers prioritaires du département. C’est un peu une surprise », a admis le conseiller municipal délégué aux solidarités Denis Rieu.

Un observatoire de la laïcité : il a été annoncé la semaine dernière lors de la rencontre sur la République et les Religions, et il sera animé par Serge Rouquairol. « Je m’acquitterai de ce devoir d’écoute, de rencontre et d’observation, a affirmé l’élu d’opposition. Ma mission n’est pas celle de l’action, mais bien celle de l’observation, de l’identification et de l’interpellation. » Et le conseiller de promettre qu’il procédera « sans la moindre interprétation idéologique. »

Un emploi d’avenir pas du goût de tout le monde : la ville a voté l’embauche d’un jeune dans le cadre du dispositif emploi d’avenir, sous la forme d’un contrat d’insertion aidé par l’Etat. « Je vais voter contre, je suis plus favorable à l’apprentissage », a d’abord réagi Claude Roux. Le conseiller FN Stéphane Perez a pour sa part estimé qu’il s’agissait « d’un pansement sur une jambe de bois pour faire baisser artificiellement les chiffres du chômage des jeunes, qui sont affligeants. Vous leur promettez des choses et il n’y a rien derrière, que du vent. » Après un soupir, Jean-Christian Rey lui répondra qu’il n’avait « pas envie de (lui) répondre. » « On s’en fout », lancera Stéphane Perez, avant de voter pour l’embauche en question.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “BAGNOLS La vente du terrain de l’Ancyse votée en conseil municipal”

  1. En tant que citoyenne, je suis interpellée par les choix opérés par la municipalité, ainsi et surtout par le projet dit du terrain de l’Ancyze. On ne peut pas toujours s’opposer et parfois j’aimerais pourvoir me réjouir des programmes engagés pour la ville mais là, je suis sidérée. Encore une « senioriale »! A croire que les jeunes n’existent plus dans ce qui fut quand même la ville la plus jeune de France, ayant fait partie des 6000 enfants de cette époque bénie, je me demande où sont passés ces forces vives. La réponse semble contenue dans l’abandon de tous ces jeunes sans boulot et sans perspectives à qui on n’offre même pas d’ouverture culturelle sur le monde. Bagnols est d’une telle tristesse pour ceux qui ont connu les mille clubs! Loin de moi l’idée d’opposer les générations entre elles. Les contrats de génération, initiés par le gouvernement soutenu par le maire de Bagnols, semblent d’ailleurs aller dans le sens d’une meilleure coopération entre elles mais je m’étonne que la jeunesse de la ville ne soit vue que par le prisme de l’observatoire de la république et des religions ce qui, à mon sens, stigmatise au lieu d’intégrer. La culture est totalement absente de notre ville (musée en attente, festival reggae annulé, festival de rues disparu), le projet de l’Ancyze n’apporte aucune réponse dans ce sens. Si l’on voulait faire de notre ville un dortoir, sans accès ferroviaire, sans attrait touristique, on ne s’y prendrait pas autrement.

    1. Le projet de L’Ancyse répond a une demande croissante qui a été expliqué lors de la présentation du projet pendant le conseil municipal…encore aurait-il fallu y être, cela aurait éviter a certain(e)s de dire n’importe quoi. Ce n’est pas une senioriale, aucun service n’est associé au projet. Il s’agit de faire des appartements adaptés, sans marches et avec ascenseur, proche du centre ville pour des personnes âgées qui ne peuvent plus s’occuper d’une maison avec escalier, jardin et éloignés des commerces de proximités. En cela le projet répond a cette demande. De plus, 2 autres bâtiments sont prévus pour environ 37 logements locatifs, ce qui répond, là encore à une demande. La problématique du logement étudiant est bien évidemment a prendre en compte, mais cela aurait été une erreur de mixer ceci avec du logement senior.
      Pour le reste, je laisse ce maelstrom d’arguties à son auteur qui mélange tout et son contraire.

  2. oui vous avez raison, ne mélangeons pas les gens agés avec les étudiants, continuons à faire de bagnols une ville pour retraités, avec des maisons qu’ils vont laisser en bordure de bagnols ou ailleurs et qui ne trouveront pas preneur vu que bagnols est enclavé. continuez à laisser les jeunes fuir de bagnols

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité