A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Que veut Rani Assaf ?

Stade des Costières ce matin. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Stade des Costières (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Avec déjà près de 5 M d'euros injectés dans le Nîmes Olympique, Rani Assaf a beaucoup à perdre s'il se retire de la partie.

L'homme fort du Nîmes Olympique n'a pas obtenu ce qu'il désirait lors de la dernière assemblée générale, à savoir devenir l'actionnaire majoritaire. Entre les intérêts personnels des uns et ceux du club, chacun tente de tirer la couverture de son côté. "C'est une partie de poker avec des gens qui ont les moyens" nous a confié un des membre du conseil d'administration qui a voulu rester anonyme. Ces gens, ce sont les fameux investisseurs algériens, introduits dans le jeu par le biais de la société Jeminian détenue par Conrad et Kasparian et qui arrangent également les affaires de Jean-Louis Gazeau. L'ancien président du club souhaite de cette façon récupérer les 2 M d'euros de ses créanciers qui sont dans l'incapacité de payer le moindre centime, et de ce fait, se dégager définitivement de toute responsabilité du club, comme il l'a toujours souhaité. Mais l'éventualité ne plait pas à Rani Assaf, qui voit d'un très mauvais oeil la venue d'hommes d'affaire qu'il ne connait pas et en position de force de surcroit, alors qu'il a lui même lourdement investit dans le capital et en compte courant, 5 M d'euros au total, dont 250 00 encore récemment pour les salaires. Deux possibilités s'offrent alors au numéro 2 de Free. Dans les deux cas, l'addition risque d'être salée.

2 M d'euros de plus pour être majoritaire

Soit Rani Assaf jette l'éponge et retire ses intérêts du club par des procédures judiciaires longues et coûteuses dont il n'est pas certain d'obtenir gain de cause, soit il protège ses arrières en rachetant lui-même les 51 % détenus par la société Jeminian en passant devant les investisseurs algériens. Une clause lui donne la priorité sur l'acte d'achat. Dans ce cas, cela élèverait sa participation au club à 7 M d'euros, bien plus qu'il ne souhaitait le faire.

Il y a tout juste un an, Rani Assaf était dans l'ombre du club et souhaitait le rester. Il avait été introduit dans le coup par Jean-Marc Conrad lui-même. Une saison plus tard, l'homme se retrouve seul (ou presque) contre des vents contraires qui pourraient lui coûter très cher. Allergique à la presse, c'est sur le forum de Nîmes 1937 qu'il s'est exprimé quelques heures après une assemblée générale qu'il n'a visiblement pas apprécié. Dans son commentaire, Assaf n'y va pas de main morte, "continuez à jouez votre sale jeu et vous allez tuer le NO" et fustige "ceux qui voudraient essayer de (l)'entuber en mettant en place des montages alambiqués". Un message visiblement destiné à la société Jeminian et M. Gazeau avec qui les rapports sont toujours très tendus. Ce dernier botte en touche lorsque la rédaction le joint par téléphone, "je suis hors du coup".

Pourtant, c'est bien un conflit d'intérêt Assaf / Gazeau qui s'est dessiné depuis plusieurs semaines et qui bloque le club dans les méandres administratifs, à quelques jours du passage à la DNCG. Une chose est sûre, sans Rani Assaf, le club est voué à l'échec.

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE Que veut Rani Assaf ?”

  1. Comme vous le dites à la fin de votre article « NIMES OLYMPIQUE SANS RANI ASSAF EST VOUÉ À L’ÉCHEC » et je suis totalement en accord avec vous !! Sur les 3 lascars a qui JL GAZEAU a vendu il est le SEUL à avoir ASSUMER et ASSURER FINANCIEREMENT gagnant ainsi la confiance des Supporters dont je suis et montrant son attachement à la « survie » du club, s’étant retrouvé en 1ère Ligne apres l’affaire !!! Cette affaire que Mr GAZEAU qui est venu comme il sait très bien le faire, dire tout et son contraire aux médias il y a deux semaine, disant qu’il se retirait du jeu, qu’il laissait le champs libre à Rani Assaf, qu’il etait meme pret a s’asseoir sur ses 2 millions d’euros pour le bien du club !!! Mais JL GAZEAU n’en ai pas a une Volt face près, « sa » parole ne semble pas engager son honneur !? Puisqu’aujourd’hui il s’acoquine encore unes plus avec ses 2 copains Kasparian Cônrad (Jeminian) pour aller trouver des investisseurs algérien pour recuperer son fric , sûrement pas pour le bien du Nimes Olympique !!!!!! JL GAZEAU toujours dans les bons coup avec ces 2 lá , non seulement il leur vends le club sans qu’il débourse un centime en 1 an mais en plus il continue à marcher avec eux !!!!!!!! Intérêt commun = Le FRIC uniquement je pense …..Car NOUS LES SUPPORTERS NOUS AVONS R ASSAF ET VOULONS LE GARDER !!!! DEHORS GAZEAU CÔNRAD KASPARIAN ET LEUR SOLUTIONS ALAMBIQUÉES ALGÉRIENNE !!!!! RANI ASSAF A NOTRE CONFIANCE ET EST LÉGITIME LUI !

  2. NÎMES OLYMPIQUE Rassemblement moins réussi … – Objectif Gard
    http://www.objectifgard.com › A la une »
    29 nov. 2014 – … Olympique. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif gard) … Les élus au micro lors du rassemblement pour le Nîmes Olympique. (Photo Baptiste …

    Il y a qq mois Jean Paul Fournier montait au créneau dans une opération de communication médiatisée. Il est aujourd’hui avec son adjoint au sport complétément absent lorsque les Nimois entendent savoir où va leur club et leurs subventions.

  3. Mais c’est pas possible, pour une fois qu’on a un quelqu’un de sérieux (je parle évidemment de M. ASSAF) qui veut investir dans notre club, qui de surcroît a une véritable communication avec les supporters et les gens qui aiment le NO, on veut pas le laisser prendre les choses en main ???
    Mis c’est pas possible, Gazeau n’aime vraiment pas le NO pour lui mettre des batons dans les roues comme de cette façon !!!
    Conrad, Kasparian et Gazeau partez de ce club, vous lui avez fait assez de mal comme ça, surtout les deux premiers n’est-ce pas? Alors taisez-vous, vous avez plus rien à dire, laissez M.ASSAF prendre les choses en main.

  4. je suis d’ accord avec vous supporter depuis 30 ans de Nîmes olympique .
    Il faut que RANI ASSAF reste et qu’il vire tous ces truands.
    Avec RANI ASSAF et CHRISTIAN PERDRIER comme président le stade des costières va faire le plein , il vont pérenniser le NIMES OLYMPIQUE
    Ne nous laissez pas tomber S.V.P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité