ActualitésEconomie

NÎMES Les prix de l’immobilier s’effondrent

Photo d'illustration. (photo Baptiste Manzinali / Objectif gard)
Photo d'illustration. (photo Baptiste Manzinali / Objectif gard)

Selon le baromètre LPI-seloger.com, le prix de l'immobilier à Nîmes serait en chute libre. La ville romaine se voit même attribuer le surnom de "lanterne rouge" avec - 21,5 % sur les prix affichés.

Les nîmois doivent-ils se réjouir de ces données ? Le baromètre LPI-seloger.com, qui regroupe les huit plus grands acteurs du marché de l'immobilier publie ses résultats. Dans le top 5 des villes où les prix affichés plongent, la capitale gardoise est en tête avec une chute de 21,5 % des prix affichés au m² sur les douze derniers mois. Le site seloger.com précise : "Pour info, un appartement dans l’ancien s’y négocie désormais autour de 1 737 € du m²." loin derrière, la ville de Saint-Etienne avec 10,9 % de baisse :

Nîmes : - 21,5 %
Saint-Etienne : - 10,9%
Clermont-Ferrand : - 9,7 %
Limoges : - 8,9 %
Brest : - 8,4 %

Autre classement, celui des prix signés à la vente. Là encore, c'est Nîmes qui remporte la médaille d'or. "Jugez plutôt, à Nîmes, sur les douze derniers mois, le prix d’un appartement (tel que relevé au jour de la signature du compromis) a « dévissé » de 18,4 % !" s'exclame le site. Le classement complet :

Nîmes : - 18,4 %
Clermont-Ferrand : - 9,8 %
Saint-Etienne : - 8,4 %
Le Mans :- 7,2 %
Brest : - 7,1 %
Limoges : - 7,1 %

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Les prix de l’immobilier s’effondrent”

  1. Les nîmois doivent-ils se réjouir de ces données ?
    Certainement pas, cela signifie que l’attractivité de Nîmes est en chute libre. Chômage, insécurité, impôts…les rapports qualité/prix et offre/demande ne pardonnent pas.

  2. Vu que certaines taxes prélevées sur la vente sont assises sur le prix de vente, il faut s’attendre à ce que les rentrées de ces taxes ( nationales, municipales et départementales ) subissent aussi un chute spectaculaire ( dans les mêmes proportion ).

    Voilà qui va bien arranger l’état de nos finances nimoises et gardoises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité