A la uneActualitésPolitique

VERGÈZE L’élu FN Nicolas Meizonnet pris en grippe par des manifestants

Nicolas Meizonnet attend l'aide des gendarmes pour accéder au conseil d'administration du collège de Vergèze. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Nicolas Meizonnet attend l'aide des gendarmes pour accéder au conseil d'administration du collège de Vergèze. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Hier après-midi, une quarantaine de militants et parents d'élèves se sont réunis devant le collège de Vergèze pour bloquer l'accès à Nicolas Meizonnet, élu FN du conseil départemental.

"F comme fasciste, N comme nazi" scandent quelques manifestants devant l'entrée du collège de Vergèze. Au milieu, Nicolas Meizonnet, élu FN du conseil départemental doit participer au conseil d'administration, la foule lui bloque le passage. "On s'est mis en ligne pour l'empêcher de passer. À Vergèze, on a un député FN, et un conseiller départemental FN. C'est la double peine" s'exclame Annick, habitante du village. La manifestation, organisée par le collectif Raage et rejointe par des représentants du Front de Gauche, Solidaire 30 et FSU, a été stoppée par une vingtaine de gendarmes appelés en renfort. Après un léger mouvement de panique, ces derniers sont parvenus à se frayer un chemin, et l'élu a réussi à s'immiscer dans l'établissement, sous les sifflets et les insultes.

Les gendarmes sont venus en renfort pour libérer l'accès du collège à Nicole Meizonnet. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les gendarmes sont venus en renfort pour libérer l'accès du collège à Nicolas Meizonnet. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “VERGÈZE L’élu FN Nicolas Meizonnet pris en grippe par des manifestants”

  1. Annick peut changer de ville si le résultat des urnes locales ne lui convient pas et même de pays. Quelle honte pour tous ces gens irrespecteueux envers des élus et dangereux pour la démocratie !

  2. Surtout pas d’amalgame. Tous les enseignants ne se comportent pas comme cela. Certains, toujours plus nombreux, regardent et écoutent les propositions du Front National avec intérêt.
    Après les trahisons des uns et des autres le souverainisme les interpelle. Ni de droite ni de gauche le Front National œuvre au rassemblement des Français pour ouvrir l’alternative : l’Europe des Nations et des libertés.

  3. Voilà ce que représente la démocratie pour ces gens là, ils donnent des leçons de morale qu’ils sont pourtant incapable d’appliquer à eux même, ça veut tout dire. Quelle honte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité