Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690
A la uneActualitésHandballHBCNSports Gard

HBCN « On veut créer l’exploit en Coupe d’Europe »

Bertrand Roux, président du HBCN Photo Tony Duret / Objectif Gard
Bertrand Roux, président du HBCN Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le 20 juillet prochain, les joueuses du HBCN reprendront le chemin de l'entrainement. Avec deux internationales en plus dans l'effectif et un sponsor de marque, Louis Nicollin, le club nîmois va tenter un coup en Coupe d'Europe. Entretien avec le président Bertrand Roux.

Cette saison 2014-2015 a été plutôt bonne pour le HBCN ?

Oui, et elle aurait pu être encore meilleur si on avait remporté la Coupe de France. À notre grand regret, on a perdu aux tirs au but. En championnat, cette quatrième place était un objectif puisqu'on voulait jouer les play-offs (les six premières équipes). On était dans le wagon de tête, c'est aussi ce que l'on souhaite faire pour cette nouvelle saison 2015-2016.

Donc l'objectif sera de confirmer. Par quels moyens ?

Les places seront chères, mais on a l'équipe pour stabiliser nos performances, voir atteindre une troisième place. C'est un championnat dense, avec des équipes qui se sont renforcées, donc il ne faudra pas rater les premiers matchs. Il faudra marquer notre territoire dès le début. Pour cela, on a deux joueuses qui viennent compléter l'effectif. L'internationale française Claudine Mendy (Metz, 25 ans contrat d'un an) pour qui le HBCN est un beau challenge. Elle a eu des difficultés dans ces deux derniers clubs, elle sera un peu notre couteau Suisse en défense puisqu'elle peut jouer autant en pivot que sur les côtés. La deuxième est une internationale polonaise, Monika Maliczkiewicz (Lubin, 27 ans contrat d'un an renouvelable), gardienne de but.

Mais il y a aussi des joueuses qui partent.

Oui, Priscilla Marchal à Nantes, Cindy Champion à Bourg de Péage, Laura Ceccaldi à Pouzin, Klara Cerna a pris sa retraite et Johanna Lombardo pars aussi. On part sur un effectif de 13 joueuses en contrat professionnel et cinq joueuses du centre de formation qui pourront faire quelques matchs en D1.

L'arrivée de Louis Nicollin comme sponsor principal du club, cela change quoi ?

D'abord il n'est pas le seul. Depuis trois ans, on vise beaucoup les partenariats privés car les finances publiques sont revues à la baisse, on ne peut compter que sur nous même. Cela porte ces fruits puisque un tiers de notre budget est privé aujourd'hui. Il faut que l'on soit de moins en moins dépendant de ces finances publiques. La preuve, nous nous attendions à plus de reconnaissance en matière de subventions suite à notre qualification en Coupe d'Europe. Malheureusement, cela n'a pas été le cas, d'autant plus que cette compétition supplémentaire va nous coûter jusqu'à 100 000 euros de plus.

Cela vous empêche de vous projeter en Coupe d'Europe ?

Non, le coût supplémentaire est déjà rentré dans notre budget. Toutes les compétitions sont bonnes à jouer, c'est à nous d'aller chercher la manne financière nécessaire. On est le seul club de sport féminin dans toute la région à être engagé au niveau européen, ça compte, et c'est pour cela que l'on veut créer l'exploit. C'est aussi ce qui a convaincu Louis Nicollin de nous suivre. C'est un passionné de sport, on joue la Coupe d'Europe et on a quatre joueuses internationales françaises dans notre effectif qui étaient présentes lors du dernier rassemblement en équipe de France. On espère installer une relation de confiance et lui montrer qu'il ne s'est pas trompé.

Cet engouement grandissant pour le sport féminin, il touche aussi le HBCN ?

Oui, clairement on est dans un changement, les mentalités évolues par des décisions de société et politiques. Il y a un vrai projet de féminisation du sport et c'est intéressant pour l'avenir. C'est pour cela que l'on va continuer à innover en matière d'animation. Il ne faut pas oublier que les gens viennent au Parnasse pour voir un match mais aussi un spectacle.

Baptiste Manzinali

 

 

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651