A la uneActualitésSociété

ALÈS Le prince Albert ouvre les rencontres internationales des voitures écologiques

Le préfet du Gard Didier Martin, Max Roustan, le prince Albert et Marc Teyssier d'Orfeuil. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le préfet du Gard Didier Martin, Max Roustan, le prince Albert et Marc Teyssier d'Orfeuil. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Pendant deux jours, le Pôle mécanique accueille la sixième édition des "Rive" : Rencontres internationales des voitures écologiques.

Il était déjà venu il y a deux ans pour la cinquième édition de ces rencontres. Le prince Albert II de Monaco, très sensible aux questions d'écologie et de développement durable, est revenu sur les terres cévenoles ce mardi pour le lancement des Rive.

Aujourd'hui et demain, ce sont plus d'un millier de professionnels engagés pour la mobilité durable qui vont se rencontrer, échanger et débattre sur la thématique des transports de demain. L'ouverture de l'événement ce matin était aussi l'occasion d'inaugurer la nouvelle configuration du Pôle mécanique, avec son circuit agrandi et réversible. "Les véhicules peuvent désormais circuler dans les deux sens. C'est unique en Europe", souligne Max Roustan, maire d'Alès et président de l'agglomération. C'est sur cette piste tout neuve que plusieurs essais de voitures écologiques vont se dérouler pendant deux jours. Des conférences sur les enjeux et perspectives de la mobilité durable sont également au programme.

"Nous voulions organiser à Alès le Davos de la voiture écologique, je crois que le pari est tenu", se félicite le co-fondateur des Rive, Marc Teyssier d'Orfeuil, qui est aussi délégué général du club des voitures écologiques. Outre le prince de Monaco, plusieurs autres personnalités nationales et internationales étaient présentes ce mardi comme KS Wong, ministre d’État au développement durable à Hong-Kong ou encore Robert Beugré Mambre, gouverneur du district d'Abijian en Côte d'Ivoire. "Nous avons tous un rôle à jouer dans la transition énergétique. Sauver la planète est un vrai sujet : il ne peut pas y avoir de plan B puisqu'il n'y a pas de planète B", a conclu ce matin Marc Teyssier d'Orfeuil lors de son discours d'ouverture.

Le programme complet des jours sur www.rive2015-ales.fr

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “ALÈS Le prince Albert ouvre les rencontres internationales des voitures écologiques”

  1. J’espère que Roustan ne lui rappellera pas la phrase de son mentor le très « républicain » Sarkozy à propos de Bayrou : « Le bègue : je vais le crever »!
    Plus sérieusement vu la « qualité » des invités sur ce pôle entouré d’un immense merlon pollué, on voit qu’on a affaire à de vrais écologistes! Qui en doute?

  2. Ave Paco ! Edouard est là, Paco le suit!!!! malheureusement Edouard a raison,l’histoire du merlon est un scandale que Roustan risque de payer cher.Mais oui, les vrais fausses infos c’est vous qui les faites passer!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité