A la uneCulture

ALÈS Renaud sera-t-il présent aux Fous Chantants ? « Ni oui, ni non », pour l’organisateur

les fous chantants. DR
les fous chantants. DR

Le samedi 1er août, pour la 18ème édition, les Fous Chantants reviennent aux arènes d’Alès. Cette année, 1 000 choristes rendront hommage à Renaud.

Les organisateurs des Fous Chantants ont eu le nez creux. Il y a quelques mois, quand ils décidaient de dédier le thème de cette 18ème édition à Renaud, ils ne pouvaient imaginer que, quelques semaines plus tard, sa chanson « Mistral gagnant » serait la chanson française préférée de tous les temps des Français. Et que le chanteur se projetterait dans l’écriture d’un nouvel album. Renaud est donc plus que jamais d’actualité. Mais l’homme, discret, à l’image de son maître Brassens, n’est pas du genre à se montrer avant la sortie d’un album. Les trompettes de la renommée, très peu pour lui. Alors, quand on demande à Jean-Claude Bernard, le co-président des Fous Chantants, si l’artiste sera présent à Alès le 1er août, il opte pour une réponse de Normand : « Ce qui est sûr, c’est que s’il vient, il ne chantera pas. Quant à sa venue, c’est ni oui, ni non ».

Ceux qui, en revanche, seront bien là, ce sont les 1 000 choristes. Cette année, 12 nationalités sont représentées (Inde, Russie, Qatar…) et près d’un tiers d’entre eux seront présents pour la première fois. Le Languedoc-Roussillon est assez paradoxalement sous représenté. « On cherche encore 40 choristes, confie Jean-Claude Bernard. Ce serait bien que les gens du coin nous rejoignent ». Pour rejoindre la scène des arènes, les organisateurs n’ont aucun critère si ce n’est d’apprendre sa partie par cœur. Ensuite, durant une semaine avant le show final, les 1 000 choristes du monde entier partagent une aventure hors du temps et qui repose surtout sur un pari fou : celui de faire chanter ensemble des individus, non-professionnels, qui ne se connaissaient pas dix jours plus tôt. Huit heures par jour, à raison de deux répétitions quotidiennes, les chanteurs d’un soir travaillent pour proposer un rendu qui est toujours magique. « Vous savez ce qu’on dit ?, interroge Jean-Claude Bernard. Quand on vient aux Fous Chantants une fois, on y revient toujours ». Les fans de concerts pourront appliquer à la lettre le dicton du président puisque plusieurs concerts gratuits seront donnés cette semaine-là : Appolo 5 le 25/07 à 21h30, Charlatan Transfer 26/07 à 21h30 et P!ccolo le 27/07 à 21h30. Avant le grand spectacle final du samedi 1er août (21h45) qui accueillera Lilian Renaud, Marina D’Amico et Maximilien Philippe, trois participants de The Voice. Tarif : 35 et 45€.

Pour intégrer la chorale (plus d'infos sur ce lien) :

Stage seul : 275€ / 220€ (moins de 26 ans)

Stage + Hébergement : 405€ / 330€

Stage + Hébergement + tous les repas : 585€ / 510 €

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité