Actualités

ARAMON La commune avance sur son plan local d’urbanisme

Capture d’écran 2015-07-17 à 19.21.51

La commune d’Aramon travaille sur l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme, le PLU, depuis 2009. Au délà de la démarche qui peut-être plus ou moins longue suivant les communes, Aramon doit faire face sur son territoire à des contraintes telles que le Plan de Prévention du Risque Inondation, le Risque Technologique et le Risque Incendie.

La commune avec le concours du bureau d’études Cyclades est arrivée à une étape décisive le 19 juin dernier lorsqu’elle a présenté au cours de 2 réunions distinctes les orientations prises. D’abord les différentes administrations et instances publiques qui ont suivi les travaux, doivent donner leur avis sur le contenu du PLU. Elles vérifient s’il est conforme à la législation en vigueur. La tâche n’est pas aisée puisque les textes n’ont cessé d’évoluer pendant cette période avec les lois Grenelle 1 et 2 suivies de la loi ALUR en mars 2014.

Ensuite le PLU a été présenté aux habitants d’Aramon au cours d’une réunion publique rassemblant une cinquantaine de participants.  Le Maire, Michel Pronesti, a tout d’abord insisté "sur la volonté de la commune de poursuivre son aménagement et son développement pour que les aramonais puissent s’y épanouir, vivre, habiter, travailler à Aramon, sans avoir à faire de longs déplacements, malgré les contraintes déjà énoncées".

Le bureau d’études Cyclades, avec des panneaux explicatifs et une projection a montré les zones d’habitat, d’activités, les espaces naturels et pour chacune son règlement. Un PLU doit obligatoirement contenir des orientations d’aménagement et de programmation (OAP) qui vont structurer son développement. Celui d’Aramon va comporter en particulier l’opération appelée Aramon Sud. Elle verra, répartie sur plusieurs années, l’aménagement du secteur classé compris entre les anciens quais qui bordent le centre ancien et la rive du Rhône. Elle permettra de revoir la silhouette du village caché par la végétation, d’aménager la circulation pour mettre les abords du collège en sécurité, de réaménager les bâtiments existants (halle des sports, salle E Lacroix, etc.).

L’aménagement des franchissements de la voie ferrée et de la circulation dans le bas des coteaux doit permettre à terme de requalifier le chemin du Mas Rouge et le secteur environnant en protégeant la végétation et en prenant en compte le ruissellement pluvial.

La création d’une zone d’activité économique est aussi à l’étude. Elle doit tenir compte de la demande d’entreprises et d’artisans qui souhaitent se développer ou s’installer à Aramon et de la perspective de la fermeture de la centrale EDF avec ses conséquences sur l’emploi et sur les ressources de la commune.

De multiples questions ont été posées après cette présentation. Certains habitants d’Aramon sont mécontents car leur terrain a été classé inconstructible dans le PPRI. Ils pensent qu’il appartient au Maire de décider que leur terrain est constructible et de leur accorder un permis de construire. Michel Pronesti a donné toutes les explications voulues en insistant sur l’obligation qu’il a de rester dans la légalité et de respecter les textes promulgués par les services de l’Etat. Il en est de même sur les zones classées naturelles où les nouvelles constructions restent interdites. La circulation et le stationnement sur la ZAC des Rompudes ont été abordés.

Des questions ont été posées sur le règlement qui accompagnera le PLU. Il souligne la protection de l’environnement, la préservation de la garrigue en limitant la zone urbanisée dans ses limites actuelles, la mise en valeur du centre historique avec un règlement architectural précis et qui sera respecté par tous.

Des questions ont porté enfin sur le bâtiment du Planet. Le Maire a indiqué qu’un bureau d’études avait été désigné après concours comme maitre d’œuvre. Un avant-projet pourrait être présenté à la population au cours d’une prochaine réunion publique.

Il a été indiqué à la fin de la réunion que les documents de travail PLU ainsi qu’un cahier d’observations, de critiques et de suggestions étaient mis à la disposition du public au service Urbanisme (2eme étage de la Mairie).

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité