ActualitésCulture

VALLABRÈGUES La vannerie et ses artisans à l’honneur

Photo archive/Fête de la vannerie à Vallabrègue.
Photo archive/Fête de la vannerie à Vallabrègue.

Vallabrègue sera la capitale de la vannerie le week-end du 8 août. Organisée par le Comité permanent des fêtes de la vannerie et de l’artisanat d’art avec l’aide d’un réseau de 80 bénévoles, la Fête de la Vannerie revient pour sa 26ème édition.

Le petit village provençal adossé aux méandres du Rhône recèle une histoire méconnue qui rejaillit le temps d’un week-end au cœur de l’été. La vannerie et ses artisans y sont mis à l’honneur redonnant ainsi au village sa place de capitale de la vannerie. Lors de ces deux journées, paré de ses plus beaux atours, la bourgade devient une véritable invitation à la flânerie : banastes et paniers habillent les ruelles, façades et balcons arborent des décors soignés. C’est la fièvre des “baïssiers” qui regagne les villageois et offre aux visiteurs un fabuleux voyage au cœur de la vannerie.

Le public partie prenante

Cette année, les organisateurs ont souhaité faire participer les visiteurs en créant le Coup de Cœur du public. Les vanniers volontaires soumettront au vote du public des œuvres avec pour thématique « osier et bois flotté ». Toutes les pièces pourront être acquises (retrait le dimanche à partir de 19h30). L’œuvre lauréate figurera sur l’affiche 2016. Le dépouillement des votes du public et la proclamation du Coup de Cœur du public auront lieu le dimanche à 18h30 à l’entrée du village des vanniers.

Le grand défilé

S’il est un village provençal dans le Gard, c’est bien Vallabrègues. Et c’est avec un enthousiasme et une fierté à peine dissimulée que tous les habitants se mobilisent pour redonner au village ses couleurs d’antan. Le grand défilé du samedi retrace le retour des vanniers partis, avec leurs familles, récolter les osiers en Camargue durant l’hiver et au XIXème siècle le village comptait 450 vanniers. Se succèdent des calèches lourdement chargées de paniers, des attelages transportant les effets des familles, ces familles en habits d’apparats ou plus sobrement vêtues, chevaux, vélos, et mêmes des barques…tout évoque cette époque avec une douce nostalgie et le souci du détail dans une atmosphère festive et musicale. Le dimanche matin, une messe en provençal se déroule dans les arènes. Et durant l’après-midi des saynètes issues de la culture locale (en provençal et en français) illustrent la vie quotidienne de cette époque.

Le programme complet ici.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité