Politique

GARD RHODANIEN Bonneaud et Sabathé adhèrent à Nouvelle gauche socialiste et se positionnent pour les régionales

Geneviève Sabathé et Didier Bonneaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Geneviève Sabathé et Didier Bonneaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Tous deux à la gauche du PS, l’ex-candidate aux départementales sur le canton de Bagnols Geneviève Sabathé et le maire de Saint-Etienne-des-Sorts Didier Bonneaud rejoignent le mouvement Nouvelle gauche socialiste (NGS) lancé par l’économiste et ancien député européen Liêm Hoang-Ngoc. Avec les régionales en ligne de mire.

Pour Geneviève Sabathé, la décision a été prise « dès l’appel de Liêm, en juin après le congrès de Poitiers. » Pour Didier Bonneaud, lui aussi encarté au PS, « le cheminement a été plus long », mais le cap franchi, même si l’édile reste à la section Canton ouest Bagnols — ex-Bagnols Campagne.

« Croire encore aux forces de gauche »

Après s’être rencontrés lors de la campagne pour la motion B, le maire et l’ancienne candidate se sont découvert « une proximité idéologique très forte », dixit Geneviève Sabathé. Tous deux partagent aussi et surtout la même déception du Parti socialiste, et se disent méprisés par l’appareil solférinien : « on était candidats pour les régionales et pour les instances du parti, mais nous avons été écartés immédiatement sans être consultés, comme s’il n’y avait pas eu de candidats de notre section ni de notre motion », raconte Didier Bonneaud, quand Geneviève Sabathé parle de « déni total de démocratie. » « Avant nous avions un espace dans les sections », regrette l’édile.

Alors ils signent l’appel de NGS et en deviennent membres. « Mon adhésion, c’est pour démontrer aux habitants du territoire — mais pas que —, qu’ils peuvent croire encore aux forces de gauche », affirme le maire de Saint-Etienne-des-Sorts. Geneviève Sabathé complète : « je veux laisser un espoir aux socialistes qui ne sont plus d’accord avec la ligne du gouvernement et de Jean-Christophe Cambadélis. »

« Les régionales sont la deadline »

NGS est sur un ligne « basée sur le développement de l’économie circulaire et la défense de la démocratie locale », explique Geneviève Sabathé. Et les deux compères posent les enjeux, à commencer par la prochaine échéance électorale, les régionales de décembre : « la région c’est l’avenir, il faut qu’on soit à l’intérieur, sinon il va ressortir quelque chose qui ne créera pas d’emplois, pas d’attractivité, avec aucune vision du territoire, développe Didier Bonneaud. Nous avons prévu un programme qui peut s’appliquer sur l’ensemble de la nouvelle région. C’est nos territoires qui composent la grande région, et nous allons défendre cet axe : ce n’est pas la région qui oriente les décisions, mais les décisions qui remontent du terrain. »

Et cette élection revêt pour eux une importance capitale : « on considère que les régionales sont la dernière échéance démocratique du pays, c’est la deadline » pour Didier Bonneaud, qui estime que « la région sera une machine de guerre, encore faut-il des guerriers à sa tête. »

NGS ne partira pas toute seule

Faut-il comprendre que Sabathé et Bonneaud sont candidats à la candidature ? « Nous sommes disponibles pour réfléchir à une candidature », lance Geneviève Sabathé. Une chose est sûre : NGS ne partira pas seule à l’assaut de la nouvelle grande région. Le nouveau mouvement a rassemblé Ensemble, Europe-Ecologie-les-Verts, le Parti de Gauche, le PCF, le Partit Occitan et Régions et Peuples Solidaires via une plateforme contributive citoyenne pour la nouvelle région.

Pour l’heure, rien n’est vraiment fixé. « Le programme démarrera vraiment le 5 septembre à Lézan (en présence des partis partenaires, ndlr), nous allons rassembler nos militants et la parole sera libre, affirme Geneviève Sabathé. Et ensuite nous mènerons le programme de manière volontaire. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité