ActualitésPolitique

GARD EN PACA ? Une partie des Républicains ne perd pas espoir…

Illustration du redécoupage des régions. Source : ministère de l'Intérieur.
Illustration du redécoupage des régions. Source : ministère de l'Intérieur.

En politique, comme dans la vie, on dit souvent que l'espoir fait vivre. Laurent Burgoa, président du groupe d'opposition Le Bon Sens Républicain, en est un exemple concret. Farouchement opposés à la fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées, l'élu local et plusieurs de ses camarades au Département travaillent toujours à ce que le Gard rejoigne la région PACA. Un territoire qui d'ailleurs a des chances de tomber dans l'escarcelle de la droite… De quoi en faire une terre d'accueil "plus chaleureuse" pour Les Républicains que Midi-Pyrénées dont le coeur bat à gauche depuis 1998.

Après avoir lancé une pétition sur Internet et fait campagne sur le sujet aux Départementales, Laurent Burgoa récidive en postant fièrement sur son compte Facebook une vieille carte de 1791. Dans cette France divisée en 10 régions, le Gard formait un bloc compact avec celle que l'on appelle aujourd'hui la Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Capture d’écran 2015-08-17 à 21.23.55

Capture d’écran 2015-08-17 à 21.25.30
Richard Tibérino, adjoint a maire de Nîmes et conseiller départemental dans le groupe d'opposition Le Bon Sens Républicains.

Seulement, pour atteindre ses ambitions, encore faut-il en avoir les moyens. Si la réforme territoriale de François Hollande autorise les départements limitrophes à changer de région, les conditions sont difficiles : chaque assemblée des trois collectivités – département, région de départ, région d’accueil – doit approuver le transfert à une majorité de trois cinquièmes des suffrages. Le Gardois et président PS de la région Languedoc-Roussillon, Damien Alary ne sera certainement pas enclin à siéger à Marseille… Même si la vue sur le Vieux port est probablement plus agréable que celle qui donne sur la Place du Capitole.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “GARD EN PACA ? Une partie des Républicains ne perd pas espoir…”

  1. Et dans 50 ans si le Gard est en paca, un politique aussi intelligent que Burgoa, sortira une carte de 2015 en disant: « alors le Gard il est pas en Midi-Pyrénées.
    Si on veut remonter aux racines, dans le Gard on parlait un patois dérivé de l’occitan et non du provençal. Excepté quelques villages de l’est du département dans la région d’Aramon.
    L’essentiel du Gard est de tradition occitane, comme Toulouse, et non provençale.
    Je pense que les Cévennes ont plus de chose en commun avec l’Aveyron ou le Tarn qu’avec les bouches du Rhone ou le Var.
    Quel manque de discernement! Qu’est ce que l’on ne ferait pas par excès de démagogie. Il ferait mieux de s’occuper des vrais sujets avec ses copains de la Mairie de Nîmes et se demander comment une ville aussi bien située avec une vraie tradition industrielle (ce qui est rare dans la région méditerranéenne) peut avoir un taux de chômage aussi élevé.
    Un problème de définition des priorités de la part de ceux qui dirigent cette belle ville.

  2. Une carte de … 1791 pour justifier la chose. Je vois que les « républicains » sont prets à tout pour rejoindre PACA qui leur est politiquement plus accueillante.
    Mais il faut d’abord et avant tout penser aux intérêts des Gardois.
    Les régionales approchent (06 et 13 décembre) et nous n’avons plus le temps de la politique politicienne. Notre région souffre d’anémie économique, de chômage et de précarité. Il faut maintenant travailler à sortir de l’ornière et inscrire notre région dans le mieux être autour d’un projet qui tient la route.
    Le Front National donne RDV aux électeurs.

    1. Et vous ne souffrez pas d’Alzheimer Monsieur Jacob à vous répéter sans cesse avec vos discours pro-FN plein de vide ?

  3. Le Gard est en Occitanie.Je ne pense pas que vu de Marseille le Gard soit un département central.Par rapport à la Provence je crains qu’il ne soit marginalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité