A la uneActualitésFaits Divers

AIGUES-MORTES Décès de Lisette : faut-il installer des barrières de sécurité ?

Photo d'illustration prise sur la page facebook.
Photo d'illustration prise sur la page facebook "Mettons des barrières de sécurité entre le Grau du Roi et Aigues Mortes".

Le décès de Lisette, 25 ans, a provoqué un vif émoi en Petite Camargue. Sous l'emprise de l'alcool, la jeune femme a brusquement dévié de sa trajectoire avant d'atterrir dans le canal qui borde la RD979. Certaines voix s'élèvent pour demander aux pouvoirs publics la mise en place de barrières de protection.

Le 28 juillet, Lisette Muller, 25 ans, est retrouvée morte dans sa voiture au fond du canal qui borde la RD 979 (entre Aigues-Mortes et le Grau-du-Roi). Selon les premiers éléments, la jeune femme était alcoolisée (1,19 g/l de sang) et sous l'emprise de stupéfiants au moment de l'accident. Des auditions menées par la communauté de brigades du Grau-du-Roi doivent encore se tenir avant la clôture définitive de l'enquête.

Très vite après le drame, la famille de la victime a monté une page Facebook  "Mettons des barrières de sécurité entre le Grau du Roi et Aigues Mortes", sur laquelle un peu plus de 1 200 internautes ont été comptabilisés. Pour ces habitants du territoire, cet accident est le "drame de trop" : "Sommes de tout coeur avec vous", écrit Jem Jem. "Il a quand même fallu des morts pour s'en rendre compte. L'argent leur apporte plus qu'une vie", commente à son tour Jacky. Une marche blanche, réunissant plusieurs dizaines de personnes, a également été organisée lundi afin de "montrer notre mécontentement suite à toutes ces personnes décédées en plongeant dans ce canal et demander un mur de sécurité".

Réunion mardi à Aigues-Mortes

Joint par téléphone, le maire DVG du Grau-du-Roi, Robert Crauste, confirme "qu'il y a régulièrement des accidents mortels sur cet axe". Une deux fois une voie, très fréquentée et empruntée par les camions des entreprises environnantes Listel et Salins du Midi. Le conseiller départemental Les Républicains du canton, Léopold Rosso, a "pris le dossier à bras-le-corps", en organisant mardi 25 août une réunion à la mairie d'Aigues-Mortes : "Il n'y a pas de clivage politique sur le sujet", tient par ailleurs à préciser l'élu.

Compétence du conseil départemental du Gard, le vice-président Olivier Gaillard entouré de ses techniciens détaillera mardi les actions possibles pour éviter de nouveaux drames. Toutefois, si les barrières peuvent atténuer la gravité des accidents, elles ne peuvent pas protéger les conducteurs contre leur comportement.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité